•  

    En route vers le solstice d'été!

     Outre le temps des cueillettes, c'est aussi le temps des foins... J'aime cette fin de printemps. L'intensité de la lumière, la nature qui s'épanouit de partout, la chaleur qui nous revient mais pas encore trop fort... De douces journées avec de jolis moments passés dehors, les jeux joyeux des enfants, les balades apaisantes du soir... Tant de gratitude pour tout ca!

       

    En route vers le solstice d'été!

     Ca y est; c'est le temps des cerises! Quelle jolie période! Nous arrivons dans les jours les plus longs de l'année qui sont baignés de lumière. Joyeux temps des cueillettes sauvages et des jeux d'extérieur!

     

    En route vers le solstice d'été!

     Les soirées de fin de printemps sont ponctuées par les balades en famille. Parfois, des petites cueillettes se font en chemin... Comme ici, les jolies ombelles de sureau qui feront un champagne des fées rafraîchissant!

     

    En route vers le solstice d'été!

     Emerveillement... Au détour d'un petit chemin, poser son regard sur un petit coin baigné de lumière... Sentir le parfum des roses qui s'épanouissent en cascades... Gratitude! Chht... On pourrait presque entendre murmurer les fées!

     

    En route vers le solstice d'été! 

    Délicats pétales de roses... Parfum envoûtant! Qu'en ferons-nous? De la gelée?! Du sirop! Un macérât huileux...

     

    En route vers le solstice d'été!

     Léa-Kenza et son petit poney "Jappeloup"... La vie est belle et nous réserve de jolies surprises.  Le hasard d'une rencontre... Une belle entente. Le destin d'un petit poney arrivé où il n'était pas sensé aller. Et puis, tout simplement, la proposition... Et ce petit poney qui est entré dans la vie et dans le coeur de ma jolie grande. Gratitude! 

     

    En route vers le solstice d'été! 

    Tilleul...


    "Et puis, le bouton s'ouvre et rend à la terre une minuscule goutte d'eau. Quelques heures, un jour ou deux, et l'arbre revêt son sublime manteau de fleurs.
    Alors commence la silencieuse et très subtile fête de la narine. Car à sa beauté, il faut ajouter ce parfum suave et insistant qui baigne l'entour et rend l'air vivant. Cela tient du jasmin et de l'iris sans être ni l'un ni l'autre. Cela cousinerait avec la vanille ou le foin sans en avoir le fond de poussière. C'est limpide, fluide, frais et sensuel à la fois. Cela se répand dans la maison par toutes les baies, accompagne le vin du repas, baigne chaque geste et enveloppe les habitants dans leur sommeil.
    Que l'orage menace, le ciel se plombe, et au milieu de cette fausse nuit, l'arbre semble irradier tout seul comme s'il avait emprisonné du soleil dans son cœur. Et il répand toujours cette odeur de santé, qui est, au nez, ce que sa couleur est à l'œil..."

    Guy Bontempelli

     

    En route vers le solstice d'été!

     Cette année, pour la cueillette du tilleul, il a fallu "courir entre les gouttes"! ;) Enfin, disons qu'il a fallu profiter d'une journée sans pluie entre les jours de pluie. De plus, le temps de la cueillette du tilleul est très courte (2-3 jours). Celui-ci se cueille lorsque trois fleurs sont ouvertes. Et, si au-dessus de notre tête, on entend bourdonner les abeilles; c'est sûr, c'est le bon moment! ;) L'infusion de tilleul calme les fatigues nerveuses et facilite le sommeil. Elle favorise aussi la transpiration, c’est un bon remède pour calmer les troubles digestifs, les fièvres, les migraines et les courbatures diverses…
    Les bains de tilleul calment également les enfants les plus nerveux.

     (Voir également l'article: Le temps des cueillettes")

     

    En route vers le solstice d'été!

     Oui, gratitude pour ce joli printemps…  Pour l'immensément beau dans l'infiniment petit...

    "L'essentiel est sans cesse menacé par l'insignifiant" (André Char)

     

    En route vers le solstice d'été!

    Cueillette du millepertuis, en famille! ;) 

    (Pour les usages et vertus du millepertuis, allez voir dans le petit lien plus bas, "divers baumes et macérâts"!)

     

    En route vers le solstice d'été!

     Deux nouvelles venues sont arrivées dans notre famille.  Ce sont deux poulettes de réforme baptisées "Ginger" et "Sibylle".  Pour le plus grand bonheur de Luna-Violette qui attendait cela depuis fort longtemps!  Dès son réveil, elle va leur rendre visite!

     

    En route vers le solstice d'été!

     C'est le printemps dans toute sa splendeur.  Celui qui arrive a maturité, qui pétille de mille couleurs et embaume dans les moindres recoins...

     

     En route vers le solstice d'été!

    Ce joli printemps aura été l'occasion de nombreuses cueillettes et de préparation de divers baumes et macérâts.

     

    En route vers le solstice d'été!

    'Ti Mimi grandit bien! ;)  Voilà qu'il a la passion des pompiers.  Il passe des heures à jouer avec ce camion (qui appartenait à Léo-Pol).  Il l'emmène même parfois, tout près de lui, pour s'endormir!

     

    Et oui, le solstice d'été n'est vraiment plus très loin!

    Plénitude des jours les plus longs de l'année!

    Par ici, https://everydaymommyday.com/sint-jansfeest j'ai trouvé un joli article, en néerlandais parlant de la fête de la "Saint-Jean d'été". 

    C'est le moment de sortir, de chanter et de tout décorer avec des fleurs!

     

    Fête de la Saint-Jean d'été 2015

    Fête du solstice d'été (2019)

    Recettes pour le Solstice d'été

     

     Je voudrais aussi évoquer l'effondrement (ici vu d'un point de vue scientifique)… qui devrait être la plus grande préoccupation.  Aujourd'hui, une prise de conscience et des changements profonds sont plus que nécessaires!  L'heure est à la décroissance!

    "Le meilleur moment pour planter un arbre était il y a 20 ans.  Le deuxième meilleur moment est maintenant." (Proverbe chinois)

    Et je rejoins Isabelle Huiban (du blog Journal des Champs) car comme elle, je n'ai pas d'inquiétude par rapport au coronavirus.  J'ai toujours préféré faire appel à ma raison, aller chercher moi-même les informations afin d'avoir une connaissance objective! (Oh! la complotiste avec ses idées absurdes!)  ;)  Et oui, j'écoute les médias alternatifs et les lanceurs d'alerte.  J'utilise ma pensée critique et logique afin d'avoir un avis éclairé sur un sujet ou une situation au lieu de croire aveuglémént ce qui passe à la télévision.  Et, tout comme Isabelle, je partage ici, cette vidéo: REVEILLONS-NOUS

    "Nous sommes la première génération à subir les conséquences du réchauffement climatique et la dernière à pouvoir y changer quelque chose.
    (...)
    On y est pour rien et pourtant nous sommes complices.
    (...)
    Et si on n'attendait pas?
    (...)
    Ne rien faire; c'est ne pas vouloir que ça change.
    (...)
    Ne les laissons pas choisir pour nous.  Ils ont déconfiné nos corps; il va falloir déconfiner notre flemme.
    (...)
    Il va nous falloir être une génération consciente et indignée.
    (...)
    On n'a plus le temps de ne pas y croire.  Réveillons-nous."
     
     
    Belle route vers l'été!
    Belle route vers une floraison des consciences!
     
     
     
    Pin It

    votre commentaire
  • Autour de Beltane...

     Les inflorescences des pissenlits, les voilà, à présent; il y en a partout!  Pour mon plus grand plaisir, car comme les enfants, j'aime encore tant les souffler!  Emilien lui, n'a pas cette patience; il préfère de loin les effeuiller! ;)

    Pouvoir me retrouver dehors, avec ma famille; c'est juste du bonheur!  Moments de balade, de jeux, de jardinage ou encore de cueillette,...  Je savoure ces tendres moments partagés comme de précieux petits carrés de chocolat!

     

    Autour de Beltane...

     

    Autour de Beltane...

    La joie de vivre d'Emilien est tellement communicative!  Tant de fois, j'entends ses frères et sœurs - qui ne sont pas avares de cajoleries envers lui! - dire: "Il est si mignon!"

     

    Autour de Beltane...

     

    Autour de Beltane...

     

    Autour de Beltane...

     Pâques et la chasse aux œufs dans notre petit jardinet.

     

    Autour de Beltane...

     Confection de petites brioches de Pâques en forme de petits lapins.  Les petites mains sont là, pour aider!

     

    Autour de Beltane...

     

    Autour de Beltane...

     L'anniversaire de mon chéri.  Partager des moments de simplicité et de vérité autour de la table familiale.  Joyeuse complicité.  Rires et gourmandise!  Toujours de la gratitude pour les bons gâteaux faits maison! 

     

    Autour de Beltane...

     Préparation du champagne des fées (limonade) aux fleurs de lilas (voir notre recette du champagne des fées aux fleurs de sureau On procède de la même manière!)

     

    Autour de Beltane...

     Joli contraste des couleurs, entre les fleurs de lilas et les citrons.

     

    Autour de Beltane...

     Et voici Joa-Louca qui a fêté ses 11 ans!

    Sous son apparence un peu flemmarde, Joa-Louca, mine de rien, intègre tout et a l'art de vous sortir les choses de façon inattendue!  Petit mais costaud, c'est un casse-cou très agile.  Sa passion pour l'instant: faire des petits films qui mettent en scène des petits bonhommes Lego, en prenant en photo mouvement après mouvement.  Et c'est toujours un peu humoristique! ;)

     

    Jusqu'à Beltane...

     

    Jusqu'à Beltane...

     Et pendant ce temps-là, le champagne des fées commence sa fermentation...

     

    Jusqu'à Beltane...

    Le macérât de bellis est, quant à lui, filtré et mis en bouteille.  Ces dames m'en réservent! ;)  Et moi, je retrouve le plaisir de me passer cette huile très agréable sur le corps!

     

    Jusqu'à Beltane...

     C'est le temps des cueillettes!  Je fais ma réserve de simples.  Pour les infusions, pour les macérâts et les baumes,...  Les filles cueillent des fleurs et chaque jour, on apprend un peu plus à connaître la nature qui nous entoure.

     

    Jusqu'à Beltane...

     Les fleurs de lilas blanc infusent…  Espérons que le temps plutôt gris, de ces derniers jours face place au soleil pour leur apporter la chaleur nécessaire à leur macération.

     

    Le 1er mai, ce sera Beltane.  Fête de la beauté, de la joie et de la légèreté.  Quand on regarde un peu la nature autour de nous, en cette saison et que l'on écoute nos ressentis, je trouve que cette définition est plutôt appropriée!

    Beltane est la fête du feu et de la lumière.  C'est une fête en l'honneur du renouveau de la lumière  rayonnante, la victoire du jour.  Nous entrons dans la partie claire de l'année qui durera jusqu'à Samonios.

    Une bonne période pour faire le point sur les objectifs de la période claire...

    Le mât de mai fait partie des usages qui sont restés et font partie du folklore qui s'est emparé de cette fête.

    De manière générale, Beltane est une fête de changement du rythme de vie.  Du rythme hivernal, on passe au rythme estival.  La fête marque ce passage tant physiquement que spirituellement.  

    Parmi les activités proposées en cette période, on pourra, par exemple:

    -Accrocher des rubans de couleur dans un arbre en faisant un vœu pour chacun.

    -Marcher pieds nus dans l'herbe et la rosée du matin.

    -Raconter des histoires d'aigles qui volent dans les cieux.  Dans la tradition celtique, ils apportent la sagesse des cieux de la saison claire de la lumière.

    -Préparer des petites guirlandes de fleurs, des petits bouquets et les jeter dans les rivières pour remercier l'eau de nourrir la terre et les hommes.

    -etc,...

     

      Beauté, joie et légèreté, pour cette jolie période de l'année!  Qu'il en soit ainsi!

     

    Pin It

    votre commentaire
  •  Pour le printemps, la table des saisons s'est parée de douces couleurs pastel, d'un bouquet de fleurs que nous trouvons à présent dans la nature lors de nos balades, des petites poupées fleur de jonquille, fleur de pâquerette et petite fleur de cerisier. Les poules sont sorties du poulailler avec leurs poussins et bientôt, ce seront les lapins, les oeufs et notre arbre de Pâques qui seront à l'honneur! ;)

     

    Le retour des hirondelles...

     Ca y est, les macérâts de bellis infusent, à leur aise, derrière les fenêtres ;) Je prends toujours beaucoup de plaisir, lors de la cueillette des pâquerettes! J'aime ces moments de paix, la nature et moi... Nothing else! ;) Pour en savoir plus, n'hésitez pas à aller voir mon article de l'an dernier:  Macérât huileux de bellis (pâquerettes) consacré à la préparation du macérât de bellis!

     

    Le retour des hirondelles...

     C'est le printemps...  Joie et gratitude devant toutes ces petites fleurs pétillantes de couleur!

     

    Le retour des hirondelles...

     A la craie, tracer une route et tout un petit monde, sur la terrasse…  Hop, de l'arc-en-ciel Grimm's, on en fera des ponts…  Et zou, allons chercher le panier des petites voitures et autres bolides!

     

    Le retour des hirondelles...

    (La petite parenthèse anecdotique pour cette photo:  Alors voilà, j'ai hésité, pour cette photo de demander à ma fille de me faire une retouche photoshop pour enlever tout le bardas qu'il y a sur notre terrasse! ;)  Et oui, avec le confinement les déchetteries sont fermées; on est donc prié de garder ses déchets chez soi…  Et puis, j'ai souri intérieurement, en voyant la carcasse de mon étendoir parapluie et je me suis rappelée l'histoire cocasse de sa fin de vie…  Figurez-vous que j'en rêvais de cet étendoir à linge Brab….a!  Oh, j'avais longtemps attendu après lui!  Et finalement, je n'en aurai profité que le temps d'une saison d'étendage au grand air.  Moi qui aime tant prendre soin de mon linge!  Ironie du sort, c'est moi la coupable de sa fin de vie à mon étendoir.  Une voisine m'avait donné plein de vêtements pour la donnerie.  Comme ils étaient un peu humides, j'ai voulu les étendre ...tous, par une belle soirée d'été indien.  J'ai donc commencé à couvrir les lignes de l'étendoir d'un peu puis de beaucoup de linge…  Quand subitement, les bras de mon étendoir ont commencé à se tordre et à ployer - vriller oui! - sous le poids, juste au-dessus de moi!  Oh, oh!  Et j'ai assisté impuissante à l'écroulement...

    Donc, voilà, les mamans (surtout moi!) qui rédigent des blogs font aussi des bêtises et n'ont pas forcément des maisons (ni des terrasses ;) ) toujours super rangées comme le laissent entendre les photos!!!)

     

    Le retour des hirondelles...

     

    Le retour des hirondelles...

    C'est toujours un bonheur, pour moi, à chaque anniversaire de chacun de mes lutins, de ressortir la "couronne d'anniversaire"! (Nous l'utilisons même en guise de "couronne de l'Avent"!) J'aime la décorer, de façon personnalisée, pour chacun de mes enfants. J'aime sortir cueillir quelques fleurs de saison et poser le bouquet sur la table…  C'est un beau cadeau, offert par mon amie Aude, qui nous accompagne tout au long des saisons!

     

    Le retour des hirondelles...

     Mon grand garçon a fêté ses 16 ans...  Mon premier enfant, ce petit garçon si sensible. Grâce à lui, un jour, nous avons franchi les portes d'une école à pédagogie Steiner-Waldorf pour laquelle nous avons eu un immense coup de coeur! Grâce à lui, nous nous sommes interrogés sur le fait de "mettre au monde nos enfants autrement dans d'autres lieux". Puis, un jour, nous avons découvert que ce petit garçon qui "réagissait différemment" était autiste. Ce garçon est devenu un grand frère empli d'empathie pour ses petits frères et ses petites soeurs (il en a six aujourd'hui!) On parle souvent des "intérêts restreints" des personnes autistes. Je pense que nous n'oublierons pas la période "Star Wars" de Pierre-Lilé! Et ça n'a pas été la plus facile! Il voulait devenir jedi et partir sur une autre planète...  Dis comme ça, ça nous fait plutôt sourire. Mais, ne dis-t-on pas des périodes difficiles de la vie: "Tu verras, un jour tout ceci sera derrière toi et tu en riras!" Car cette période était une période où Pierre-Lilé semblait sombrer dans une dépression, où il se renfermait dans son monde et fuguait...  Et puis, il y a eu la passion pour la mécanique, une super éducatrice spécialisée et le garage associatif mais aussi des copains à l'IME. Et un jour, Pierre-Lilé s'est tellement épanoui que l'instruction en famille lui a suffit. Aujourd'hui, il y a les maquettes et une grande passion pour la Seconde Guerre Mondiale. Aujourd'hui, Pierre-Lilé est un beau grand jeune-homme qui chausse (déjà!) du 42 ;) , est rempli d'humour et d'empathie, a tellement de respect, de conscience, de réflexion! Et c'est un bonheur de partager sa vie! <3 Et j'ai bien plus l'impression que c'est Pierre-Lilé qui nous a "fait nous élever", grandir, nous remettre en question en tant que parents bien plus que nous nous l'avons élevé...

     

    Le retour des hirondelles...

     Voici le transparent pour fenêtre que j'ai réalisé en vue de Pâques cette année. Dessin, découpage, collage et un peu de patience! ;) (Pssst... Il y a pas mal de jolies idées de "transparents" sur Pinterest!)

     

    Le retour des hirondelles...

     La joie de préparer Pâques et de faire entrer la nature dans la maison! Des branches de saule tortueux ou de noisetier,... joyeusement peuplées de lapins, de petits œufs et d’oiseaux entre les jeunes feuilles vertes…C'est ainsi que nous célébrons le printemps et le début d’une vie nouvelle dans la nature, avec l'arbre de Pâques! ...Avec trois chats à la maison (dont un encore bien jeune et jouette!), l'arbre de Pâques, ça n'était pas gagné, cette année! Alors voici une variante: suspension style arbre de Pâques qui court au-dessus de la table de la salle à manger ;)

     

    Le retour des hirondelles...

     

    Le retour des hirondelles...

     

     

    Le retour des hirondelles...

      Bougies dans coquilles d'oeufs! (Pour la réalisation, nous avons procédé de la même façon que pour notre "Calendrier de l'Avent: bougies dans coquilles de noix!" )

     

    Le retour des hirondelles...

     

    Le retour des hirondelles...

     

    Le retour des hirondelles...

    Avril - Maurice Carême

    Illustration Marie Laure Viriot pour "Le journal de Fanette et Filipin"

    Début avril, les hirondelles sont revenues!  Ca y est, elle refont leurs nids, sur la façade de la maison du voisin, sous les toits.  On observe le ballet de leur vol et on entend leurs joyeux pépiements.  Avec les hirondelles nous revient la promesse du retour de ciels bleus, de longues journées ensoleillées et de l'éclosion de fleurs au doux parfum sucré!

     

     

    Le printemps est renouveau...

    La chaleur dans nos cœurs nous a préservé des rigueurs de l'hiver.  Puis, un jour, les premiers bourgeons sont apparus!  Ainsi, tout en douceur, la vie venait à nouveau d'accomplir un cycle entier…
    Dans la tradition celtique, on accueille l'esprit de renouveau au printemps.  Et si l'on est un brin observateur, on peut prendre pleinement conscience de ce renouveau que nous apporte la nature mais il se manifeste aussi à travers l'énergie que nous apporte le printemps et également à travers nos activités et plus particulièrement à travers celles de nos enfants… 
    Peut-être bien qu'après cette période d'introspection que fut l'hiver, tournés vers l'intérieur de nous-même et restés à l'intérieur de nos maisons, avons-nous aussi besoin de nous retourner petit à petit vers l'extérieur et, comme les enfants, de reprendre contact avec la terre...   La lumière est revenue!  Je l'accueille, pieds nus, mains dans la terre, soleil sur le bout du nez!
    Parce que le printemps apporte la nouveauté avec une énergie proche de l'enfance.  Le printemps est une saison magique pour les enfants.  Sentir la vie qui reprend, tout autour de nous, guidés par l'enthousiasme de nos petits, c'est tout qui se réveille, tout qui renaît et nous aussi!  Place aux nouveaux projets!  Avec les enfants, nous soufflerons les inflorescences des pissenlits et ce seront des petites graines, de l'espoir, de nouveaux projets qui s'envoleront un instant pour se déposer plus loin où ils germeront plus tard, bien à l'abri de la terre.  Jusqu'à ce qu'un nouveau cycle s'accomplisse…

     

     

    "La joie est en tout; il faut savoir l'extraire" (Confucius)  

    "Le bonheur n'est pas au sommet de la montagne, mais dans la façon de la gravir" (ib.)

    Plus que jamais ralentir et vivre pleinement l'instant présent…  S'émerveiller...

    Car quoi qu'il arrive, où que nous soyons, la période autour de Pâques est celle du retour de la lumière, de la vie qui reprend.  C'est juste là, à portée de main, autour de nous et en nous! 

    Que l'on soit à la campagne où en appartement, on peut faire cette petite activité simple: créer un petit "jardin de Pâques" (aussi appelé "jardin de printemps " ou "jardin d'Ostara").  Il suffit de prendre une coupelle comme un dessous de pot en terre cuite et de la remplir de terre bien tassée.  On peut ensuite inviter les enfants à y semer des petites graines de blé.  On posera la coupelle à la lumière, au bord d'une fenêtre.  On veillera à garder le petit jardin bien humide.  Et ensuite, au bout de quelques jours, plus qu'à s'émerveiller de voir sortir les petites pousses!  Après Pâques, on pourra planter le petit jardin en pleine terre pour voir les blés venir, et l'enfant avec ses parents pourra s'en occuper.

     

     Je vous souhaite beaucoup de doux moments de paix, de joie et d'émerveillement!

     

     

    Court-métrage S'émerveiller

     

     

     

    Articles connexes:

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Pin It

    votre commentaire
  •  Jour de pluie... Jour de peinture... Quand la peinture déborde de la feuille sur sa figure ;) Jour de pluie, au ralenti... Tout simplement... Arrête-toi, juste un peu, maman! Regarde, si ça, ce n'est pas de la joie?! Si ça, ce n'est pas du bonheur, dans notre maison? Si ça, ce ne sont pas deux coeurs, gonflés d'amour, qui battent à l'unisson!

     

     Et puis, les premières floraisons…  Les prunelliers sauvages.  Ma grande les appelle: "arbres à pop-corn"! ;) C'est une odeur sucrée, un peu miellée, quand on passe dessous.  Puis, le bourdonnement des abeilles et une pluie de petits confettis blancs si délicats!

     

    Petit à petit, le temps passé dehors se rallonge...

     

    Eau

    La glace fond,

    Et l'eau murmure:

    Plic, plic, plic!

     

    Le ruisseau s'écoule

    Et l'eau gargouille:

    Glou, glou, glou!

     

    La pluie tombe sur l'herbe,

    Et l'eau chantonne:

    Pousse, pousse, pousse!

     

    Bulbes

    Regarde!  Regarde!  Une tache verte sur la neige!

    C'est un bulbe qui pousse.

    Il fait encore très froid et le vent souffle,

    mais quelque chose dit qu'il est temps de s'épanouir.

     

    A l'abri d'un manteau brun épais comme un oignon,

    un coeur minuscule bat

    au rythme des jours qui lui restent à attendre.

    Ainsi le bulbe sait-il que l'hiver s'en ira bientôt,

    laissant la place aux feuilles et aux fleurs.

     

    (Extrait du livre: "Regarde TOUT EST BEAU!  Les saisons de la nature" - Nicola Davies et Mark Hearld)

     

     Jolis prunelliers pourpres en fleurs!  Confettis de pétales d'un rose si doux!

     

    S'émerveiller devant les jolies petites fleurs qui recommencent à pousser! 

     

    Sur la place, courir après les bulles de savon!

     

    Attendre le printemps, voir passer le coronavirus et... faire des bulles de savon!

     "Les bulles de savon s'envolent, s'envolent...

    Les bulles de savon s'envolent au plafond...

    Comme des petits ballons, elles volent, elles volent

    Qui sait où elles s'en vont les bulles de savon…

     

    Laisse-les emporter

    Tes rêves d'enfant

    Elles vont les semer au gré du vent

    Quand la bulle éclate,

    tes rêves au dedans

    Peuvent s'éparpiller

    dans les champs

     

    Refrain

     

    Elles font voyager

    tes petits bonheurs

    Elles suivent les chemins

    de ton coeur

    C'est un peu de toi

    qui monte avec elles

    Et pour un instant, tu as des ailes

     

    On dirait que le temps s'envole,

    s'envole...

    Tu regardes en rêvant

    les bulles dans le vent

    Les bulles tout là-haut s'envolent,

    s'envolent...

    Du savon, un peu d'eau

    Et le monde est plus beau"

     

    ("Les bulles de savon" - Album "Les p'tits mots doux" - Fabienne Marsaudon)

      

    Attendre le printemps, voir passer le coronavirus et... faire des bulles de savon!

    Que d'inventivité!  Quelques planches de bois, de vieilles roues de vélo,... et les garçons ont réalisé une charrette! ;)

     

    Attendre le printemps, voir passer le coronavirus et... faire des bulles de savon!

    Le bonheur de sauter dans les flaques!

     

    Attendre le printemps, voir passer le coronavirus et... faire des bulles de savon!

     Mes cow-boys ont fière allure! ;)

     

    Attendre le printemps, voir passer le coronavirus et... faire des bulles de savon!

    Nous avons commencé à décorer nos fenêtre pour le printemps, avec ces quelques transparents.

     

     

    Il y a eu des jours de pluie et le début des floraisons...  

    Le coronavirus et tout ce qui l'entoure n'est qu'une petite crise qui est le prémice de ce qui nous attend au niveau d'un effondrement écologique et économique bien plus important.  Pas besoin de polémiquer là-dessus; toujours plus c'est foncer droit dans le mur...  Mais, si ce temps de confinement était le temps d'une réflexion qui permettrait l'émergence de nouveaux possibles?  Si nous allions vers une démondialisation?  Si nous nous réorganisions, si nous réapprenions la solidarité, si nous recréions du lien autour de nos potagers que nous cultiverions en commun?  Si nous lâchions prise?  Si nous reprenions nos responsabilités?  Si nous réapprenions à croire en nous?  Nos enfants n'ont pas tant besoin de faire de la conjugaison, de la grammaire et des calculs tous les jours qu'ils n'ont besoin que nous les laissions tranquilles!  Comme le dit André Stern: "Qu'arriverait-il à un enfant que nous laisserions jouer toute sa vie?"  Si nous arrêtions de courir et si nous réapprenions la simplicité, l'enthousiasme... l'essentiel!  Pour ma famille et moi-même, ce confinement ne change pas grand chose à notre quotidien.  Nos enfants ne vont pas à l'école, nous ne quittons pas la maison pour partir travailler...  Nous savons faire le pain, cultiver un jardin, coudre, fabriquer de quoi entretenir notre maison,...  Nous avons appris la décroissance et la gratitude.  Aujourd'hui, cette petite crise nous montre que "le géant à des pieds d'argile"...  Elle nous montre combien nous sommes dépendants.  Et si l'autonomie était la clé de notre liberté et de notre futur?

    Et oui, il y a eu des jours de pluie et le début des floraisons...

    Mais, à chaque fois, dedans ou dehors, parfois bien caché, parfois si petit, il y avait quelque chose sur quoi nous pouvions poser notre regard et nous dire: "Comme c'est beau!"  Jamais nous n'avons cessé de nous émerveiller et de contempler!

    Maintenant, nous sommes prêts à accueillir le printemps, à préparer Pâques et/ou Ostara!

     

    Je termine, en vous envoyant de douces pensées d'amour, de force, de paix et de joie!

     

    Accueillir le printemps, avec les enfants...  Quelques idées pour préparer Ostara et/ou Pâques! ;)  Avec ces quelques articles de circonstance:
    "Oui il y a de la peur.
    Oui il y a de l'isolement.
    Oui il y a des achats dans la panique.
    Oui il y a de la maladie.
    Oui il y a même la mort.
    Mais,
    On dit qu'à Wuhan après tant d'années de bruit
    Vous pouvez à nouveau entendre les oiseaux.
    On dit qu'après seulement quelques semaines de calme
    Le ciel n'est plus épais de fumées
    Mais bleu et gris et clair.
    On dit que dans les rues d'Assise
    Les gens chantent l'un à l'autre
    à travers les places vides,
    Gardant leurs fenêtres ouvertes
    afin que ceux qui sont seuls
    Puissent entendre les sons de la famille autour d'eux.
    On dit qu'un hôtel dans l'ouest de l'Irlande
    Offre des repas gratuits et des livraisons à domicile.
    Aujourd'hui une jeune femme que je connais
    est occupée à distribuer des flyers avec son numéro
    à travers le quartier
    Pour que les aînés aient quelqu'un à appeler.
    Aujourd'hui, églises, synagogues, mosquées et temples
    se préparent à accueillir
    et à abriter les sans-abris, les malades, les fatigués
    Partout à travers le monde, les gens ralentissent et réfléchissent
    Partout à travers le monde, les gens regardent leurs voisins avec un autre regard
    Partout à travers le monde, les gens se réveillent à une nouvelle réalité
    À quel point nous sommes vraiment grands.
    À quel point nous avons vraiment peu le contrôle.
    À ce qui compte vraiment.
    À aimer.
    Alors nous prions et nous nous rappelons que
    Oui il y a peur.
    Mais il n'y a pas besoin qu'il y ait de haine.
    Oui il y a de l'isolement.
    Mais il n'y a pas besoin qu'il y ait de solitude.
    Oui il y a de la panique.
    Mais il n'y a pas besoin qu'il y ait de méchanceté.
    Oui il y a de la maladie.
    Mais il n'y a pas besoin qu'il y ait de maladie de l'âme
    Oui il y a même la mort.
    Mais il peut toujours y avoir une renaissance de l'amour.
    Réveillez-vous aux choix que vous faites pour vivre maintenant.
    Aujourd'hui, respire.
    Ecoute, derrière les bruits d'usine de ta panique
    Les oiseaux chantent à nouveau
    Le ciel est en train de s'éclaircir,
    Le printemps arrive,
    Et nous sommes toujours entourés d'amour.
    Ouvre les fenêtres de ton âme
    Et même si vous ne pouvez pas
    courir à travers la place vide,
    Chantez."
    - de Richard Hendrick (frère Richard) en Irlande
    13 mars 2020
    (Traduction un peu imparfaite de l'original qui est en anglais!)
     

    Pour aller plus loin:

     

    -Très bel article de Monique Tedeschi (blog "Chant des Fées"): En ces temps de coronavirus… nous pouvons décider la Vie


    -André Stern, initiateur du mouvement "Ecologie de l'enfance"
    parle des récentes découvertes de la neurobiologie
    et comment l'enthousiasme agit comme un engrais naturel du cerveau, comment il n'y a pas de meilleure façon d'apprendre que de jouer, comment les enfants sont optimisés pour le monde ...
    "La confiance doit être restaurée, dans les enfants et dans leurs extraordinaires dispositions spontanées"
    "L'enthousiasme est la clé. Et surtout, il est extraordinaire que la neurobiologie nous apporte la preuve d'une chose que nous connaissons depuis toujours, car nous savons que l'enthousiasme nous donne des ailes ..."
    (André Stern): https://www.youtube.com/watch?v=MdJQ5wD1jCM


    -Sur le blog de Bernard Collot: "Le virus révolutionnaire!" Extrait: "On pourrait croire, et les parents se laissent aller à croire, que c’est le souci des enfants qui animerait notre ministre. Bien sur que non ! Ce ne sont pas les enfants qui risquent d’être mis à mal par une fermeture sanitaire, c’est le système scolaire lui-même et c’est ce qui a le plus fait hésiter l’État".  http://education3.canalblog.com/archives/2020/03/13/38098202.html

    Pin It

    votre commentaire
  • Découvrir, en chemin, déjà, des petits bourgeons!

     

    S'amuser dehors, en jouant au soleil...

     

    Et grimper dans les arbres!

     

     

     

     

     

    Notre chat, Gingembre, usurperait bien  la place du Roi Hiver, sur notre Table des Saisons!

     

    Les garçons ont construit une cabane.

     

     

     

     

    Première lumières de l'hiver...  Déjà les premiers signes du printemps pointent le bout de leur nez.  Lors de nos balades, là où il y a peu, il n'y avait encore rien, nous remarquons ça et là, quelques bourgeons et quelques petites feuilles vertes qui sont sorties.
    Force de vie...  Les enfants ressentent le besoin de retourner à leurs activités à l'extérieur.  On regrimpe aux arbres (même si on n'avait pas vraiment cessé!)  Les garçons ont construit une cabane.  Il semble que l'hiver est déjà un peu derrière nous. 
    Le 1er février, nous fêterons "Imbolc".  C'est une fête celte très ancienne.  Elle est essentiellement liée aux premières lumières de l'hiver.  Imbolc signifie "lustration".  Nous nous débarrassons des ténèbres de l'hiver  et nous nous préparons à vivre l'équinoxe de printemps en tant qu'être nouveau.
    Aussi, quand nous parlons de la "Chandeleur" et des crêpes toutes rondes, c'est que ces dernières représentent le soleil et la lumière.  Cette lumière encore toute petite que nous portions dans nos lanternes lors de la "Saint-Martin ou Fête des Lanternes".  Puis, il y a eu notre couronne de l'Avent, également toute ronde et ornée de bougies.  Lors d'Imbolc, nous pouvons aussi allumer des bougies encore un peu plus grandes...  Puis, à la Saint-Jean ou au Solstice d'Eté, ce sera un grand feu que nous allumerons!

     Bienfaitrice de la guérison intérieure et de l'énergie vitale, la déesse "Brigit" est également associée à la fête d'Imbolc. Imbolc étant une période de naissance (mise au monde des agneaux et lactation) on peut rendre grâce à tous ceux qui nous ont aidé à naître, dans tous les sens du terme…  Il se trouve qu'il y a peu, c'était l'anniversaire de la sage-femme m'ayant accompagnée pour la naissance d'Emilien.  Je lui ai envoyé un mot de remerciement orné d'images et de dessins...

    On peut également fabriquer des "Croix de Brigit".  La tradition de fabriquer des croix de Brigid la veille d'Imbolc (le 1er février) , période de lactation des brebis (par assimilation, le pissenlit est devenu sa plante tutélaire pour la sève laiteuse qui se dégage de sa tige) s'est perpétuée. Ces croix sont faites de feuilles d'herbe ou de paille. L'apparence de la croix pouvait changer selon la tradition culturelle locale, mais la symbolique demeurait la même: la croix qui était suspendue dans la maison, devenait un talisman de protection contre les mauvais esprits et le feu.


    A cette période de l'année, je me sens à l'image de la nature...  A l'image de cette petite graine enfouie dans le sol, je prépare mes projets futurs, en espérant qu'au printemps, ils germeront et prendront racine...  Je me suis également rendue à un "troc fringues".    Cette période de l'année est propice à faire le vide dans nos vêtements!  Et puis, cette envie de "nettoyage de printemps".  Je trie, je range, je nettoie.  Je fabrique et teste de nouvelles recettes de produits ménagers faits maison ;)

    Avec les enfants, nous pourrons lire "Olaf au Pays du Roi Hiver" d'Elsa Beskow (voir dans le lien des lectures d'hiver, ci-dessous)  Mais aussi "Grand-mère Terre et ses enfants" de Sibylle von Olfers.  Je vous mets une jolie histoire d'Imbolc, ci-dessous!

    Chaque jour nous apporte un peu plus de soleil et nous ressentons vraiment le besoin d'aller à sa rencontre...  De sentir à nouveau ses rayons sur notre peau...  La promesse que le printemps n'est vraiment plus très loin!

    Temps de nettoyage, de purification et de renouveau…  Belle route vers le printemps!

    Source image: Pinterest

     

    Je vous partage ce texte explicatif autour d'Imbolc que j'aime beaucoup:

    "Dans le calendrier celte Imbolc représente le début du Printemps, c'est la naissance d'un nouveau Printemps. En ancien celte Imbolc signifie dans le ventre, faisant référence aux brebis pleines à cette période de l’année.
    Le sabbat d' Imbolc se situe à mi-chemin entre Yule le solstice d'hiver et Ostara l'équinoxe de printemps.
    On célèbre Imbolc avec des bougies plutôt qu'un feu , c'est le retour timide du soleil. C'est un temps d'introspection et de réflexion,
    La Nature se réveille doucement de son sommeil hivernal, les jours à venir vont s'allonger et s'adoucir peu à peu...
    C'est la période idéale pour semer/planter de nouveaux projets , on peut préparer également les premiers semis en intérieur que l'on pourra planter en pleine terre une fois le Printemps venu avec le retour des températures plus clémentes.
    C'est la période propice au tri , se débarrasser de tout ce qui nous encombre que se soit au sein du foyer ou dans notre vie.
    À cette période le bétail pouvait aller dans les pâturages pour paître de l'herbe fraîche qui sortait tout doucement au lieu du foin qui avait été stocké.
    Imbolc était la célébration du premier lait que donnaient les brebis à leur petit dans les campagnes d'Irlande.
    Nos ancêtres vivaient tout l'hiver dans leur foyer aux côtés de leur famille entière ainsi que leur bêtes.
    Le feu était sacré, cela leur servait de chauffage et en même temps de quoi préparer les repas.
    Pour manger ils comptaient sur leur provisions personnelles à savoir les céréales récoltées à la fin de l'été, des conserves, le vin et la bière étaient rationnés, ils buvaient la Neige fondue agrémentée parfois de feuilles et de plantes pour en faire des infusions.
    Alors imaginez bien le plaisir que les premières gorgées de lait pouvaient apporter en ces instants de vache maigre."

    (Source: https://www.facebook.com/Elwenn.fille.de.la.nature/)

     

    Image du livre "De l'automne à l'hiver" Texte de Pierre Lienhard - Illustrations de Lidwien van Geffen

     

    Histoire d'Imbolc  de Morgane Aubergé

    "Ce matin n'est pas un matin comme les autres.  Les gnomes ont senti sous la terre une chaleur bien étrange.  Alors, au lieu de rester tout au fond, ils sont remontés vers la surface et par le trou des racines d'un tronc d'arbre, ils ont pointé le bout de leur nez.  Comme l'odeur était différente, comme le ciel était couvert!  Mais l'air était bien plus chaud. 

    << -Eh, Bonne Mère Terre, dit l'un d'entre eux.  Est-ce déjà le printemps?

    << -Presque, presque >>, répondit la Terre qui paraissait déjà bien occupée.

    Alors les petits gnomes ont senti qu'ils auraient un peu moins de travail avec les graines, pendant un temps.  Ils sentirent qu'aujourd'hui, ils avaient le droit d'aller dans la belle clairière au milieu de la forêt.

    Ils se mirent en route.  Chemin faisant, ils rencontrèrent les renards, les angliers, les chevreuils et les biches avec leur faon, des musaraignes, des mulots, des hérissons bien réveillés, et même, et même ...des petits oiseaux qui chantaient presque le printemps! 

    Tous allaient dans la même direction, accompagnés par les fées et les ondines qui se pressaient en passant d'une goutte de rosée à l'autre se frottant aux feuilles creuses qui formaient une coupe d'eau du ciel.

    Toute la forêt avait senti qu'aujourd'hui était un jour magique!  Depuis le solstice d'hiver chacun s'était protégé du froid, bien caché sous les feuilles, la terre ou dans les rochers.  Parfois, quelques rayons de soleil leur avaient donné envie de regarder si l'hiver était encore là, mais à chaque fois le Grand Vent du Nord leur avait soufflé: <<Wouh, Wouh!  Reste au chaud, ce n'est pas le moment, pas encore!>>

    Et s'il y a bien quelque chose de sûr, c'est que les animaux et le Petit peuple de la forêt écoutent toujours le vent!  Qu'il vienne du soleil qui se lève, du soleil qui chauffe, du soleil qui se couche ou du Nord si froid, toujours, ils l'écoutent pour connaître le temps qu'il va faire.

    Mais aujourd'hui, le vent n'a rien dit; c'est la brise qui a chuchoté aux oreilles des fées: <<Je viens du soleil qui chauffe; j'amène les nuages de la mer.  Sortez, sortez, le printemps est presque là!>>

    Alors, tout le monde marchait vers la clairière, en se souvenant de la nuit du solstice d'hiver, lorsque l'étoile les avait guidé vers la clairière, la première fois.  Ce matin, c'était la brise qui les poussait tout doucement vers la clairière; c'est que le chemin, ils le connaissaient, cette fois!

    Arrivés vers la clairière, ils virent la Mère du Petit Soleil Roi à côté d'une lumière toute jeune mais si pure, si étincelante.  C'était bien plus qu'une petite étoile, mais pas encore un grand Soleil d'été.  La Mère se lavait le visage, les mains et les pieds dans le ruisseau qui coulait le long de la forêt bordant la clairière.  Dès que l'eau touchait sa peau, elle s'illuminait.

    Les ondines nageaient gaiement en chantant leur petite chanson secrète (définir une chanson qui sera toujours celle des ondines dans vos histoires, à la voix ou à la lyre) que seuls ceux qui les écoutent connaissent.

    La Mère devînt bientôt lumineuse comme une étoile; elle était reposée, belle et ouvrait ses bras à tout ceux qui venaient les voir, son Enfant et elle.

    Puis, elle dit: <<Je vous présente à tous, le Soleil Roi qui grandit!  Que sa lumière vous réchauffe!>>

    Et toute la forêt se mit à chanter pour la Mère et pour le Soleil Roi.

    La fête d'Imbolc pouvait commencer.

     

    Image du livre "Grand-mère Terre et ses enfants" de Sibylle von Olfers

     

    Articles connexes:

    -Chandeleur et "Imbolc", 1er février, fête des lumières 

    -Février (2013): Prémices de printemps mais hiver toujours présent!

    -Lectures d'HIVER pour lutins!

     

    Beaucoup de ressources autour d'Imbolc, sur le blog Chant des Fées

    Jolies idées sur ce tableau Pinterest

    Pin It

    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique