• Si je devais définir ce que raconte le livre "Saint-Nicolas" de Jacob Streit, je dirais qu'il raconte "la vraie histoire de Saint-Nicolas"...  Voilà pourquoi cette lecture est adaptée aux enfants à partir de 10 ans seulement.  Ou alors, c'est à l'adulte de la lire et puis, de raconter lui-même la vie de Saint-Nicolas aux enfants.  J'ai beaucoup aimé lire ce petit livre car j'avoue que je ne connaissais pas du tout cette histoire!  Enfant, on m'a plutôt parlé de la légende de Saint-Nicolas disant qu'il avait sauvé trois petits enfants mis au saloir par un boucher...

    Ici, l'histoire nous parle de Nicolas, un petit garçon jouant devant chez lui avec des petits cailloux blancs et du petit Pico, l'enfant pauvre du village, qui arrive avec son balai et détruit tout le dessin que Nicolas avait fait avec ses petits cailloux blancs puis, lance son balai au visage du petit Nicolas...  Nicolas rentre chez sa mère qui lui soigne sa blessure au visage et demande à sa maman Pourquoi Pico a fait cela?  La maman de Nicolas lui tend une belle orange et lui répond que Pico est pauvre et qu'il n'a pas d'amis...  Ainsi, le lendemain, Nicolas décide de se rendre, sans en parler à ses parents, dans le quartier pauvre de la ville, à la recherche de Pico.  Quand il trouve enfin sa maison et que la mère de Pico le laisse entrer, Nicolas dit à Pico qu'il est venu le voir parce qu'il était pauvre et qu'il n'avait pas d'amis et qu'il lui donne son orange.  Et en partant, il dit à Pico qu'il espère bien que ce dernier viendra jouer avec lui!  Ainsi, Pico et Nicolas deviennent de bons amis inséparables qui, à l'aide d'un petit chariot de bois, transporteront les enfants malades à travers la ville mais y chargeront également des petits sacs de blés pour les gens pauvres.  Ils déposeront ces petits sacs devant les portes des maisons des gens pauvres, frappent à la porte et s'en vont...  Nicolas héritera de la fortune de ses parents et continuera à faire le bien autour de lui.  Il deviendra évêque de Myre (sud de la Turquie actuelle) et sauvera également trois bateaux, leurs cargaisons respectives et leurs matelots de la noyade, en apaisant une tempête...

    Saint-Nicolas est ainsi l'ami des enfants, secours les pauvres et protège les marins.

    Je me pose alors la question: notre bon ami "Pico-Nico" serait-il l'ancêtre de nos "zwarte pietjes" actuels?  Et les braves gens perdureraient-ils le travail de Saint-Nicolas qui distribuait des petits sacs de blés, en distribuant spéculoos et autres gourmandises aux enfants?  L'orange donnée à Pico fait également penser aux mandarines que l'on donne aux enfants le 6 décembre, jour de la Saint-Nicolas...

     

    Un extrait du livre:

    « Non loin de chez Nicolas vivait un père qui avait trois filles. Leur mère était décédée après une longue maladie. Toutes leurs économies étaient épuisées. La famille était dans la misère. Les filles se seraient volontiers mariées, mais a cette époque, ce n’était pas possible sans argent.
    Nicolas en entendit parier. Il prépara trois sacs de cuir, mit dans chacun quelques pièces d’or et y suspendit des étiquettes au nom des trois jeunes filles. Un soir, il s’approcha de cette maison. Une fenêtre était ouverte. II lança les trois sacs dans la chambre et disparut au coin de la rue.
    Effrayés par le bruit, le père et ses filles se hâtèrent vers la chambre. En colère, le père gronda "Qui lance des pierres ici ?" Mais voici que, par terre, ils trouvèrent les trois précieux sacs portant le nom des trois filles, et l’inscription : "Argent de la dot". Les jeunes filles se réjouirent. Le père se précipita dans la rue. Mais il n’y avait plus personne. Ils devinèrent qui était le donateur, et Nicolas fut invite à la triple fête de mariage. Ainsi, Nicolas avait rendu possible la fondation de trois familles heureuses. »

    À partir de 10 ans.

    Le livre est disponible auprès des Editions Triades ou auprès des Editions Iona.  Vous pouvez également vous le procurer chez "MomesECOmpagnie" ou encore lors de marchés de Noël dans certaines écoles Steiner.

    Pin It

    votre commentaire
  • Livres autour de la "Fête des Lanternes" ou de "Saint-Martin"

    Cette année, à l'occasion de la Fête des Lanternes, nous avons lu l'histoire "Le Grand manteau de Saint-Martin".  Ce sont les éditions Nord-Sud qui nous proposent ce bel album, écrit par Antonie Schneider et illustré par Maja Dusikova.

    Résumé :
    Qui n'a pas en mémoire l'histoire du chevalier coupant en deux son manteau, par un soir glacé de novembre, pour en donner la moitié à un pauvre mendiant ? Afin de faire revivre ce souvenir, une fête est organisée au village de Julie. Comme tous les enfants, elle se rend donc à la retraite aux flambeaux avec son lampion. Mais voilà que son petit ours la suit dans la nuit, car lui non plus ne veut pas manquer l'arrivée de Saint Martin sur son grand cheval blanc...

    Sur le site "Education Joyeuse", vous trouverez 3 contes pour la St Martin (L'argent du Ciel - L’histoire de la Lumière d’Automne - La légende de St Martin)

    Le fascicule "Vivre l'automne à la maison" (Ecole de la Terre, par Morgane Aubergé) propose l'histoire de L'arbre à la lanterne qui peut également devenir un théâtre joué avec des petits personnages en bois sur une table,...

    Conte: "La petite fille et la lanterne"

     

     

    Pin It

    votre commentaire
  •  

    "Au fil des saisons, une petite fille goûte, regarde, touche, écoute et sent : le goût des cerises, la contemplation d’une nuit d’été, la douceur de l’intérieur d’une bogue de marron, le silence de la neige... Une nouvelle «  histoire naturelle  » d’Anne Crausaz servie par un graphisme épuré et des illustrations colorées."

     

    Nous avons découvert les livres d'Anne Crausaz, un peu par hasard, à la bibliothèque. 

    "Premiers Printemps" m'a vraiment touché, par sa poésie!  ...C'est un peu comme si on goûtait chaque saison, avec tous les sens!

     

     

    "Premiers Printemps" ... et autres livres d'Anne Crauzaz

     

    "Raymond, c’est un escargot, fils de Lucette et Germain. Raymond est un rêveur, il s’imagine en fraise, en limace, en mille-pattes et même en girafe. Mais Raymond, au bout du compte, est heureux d’être un escargot… Prix Sorcières 2009. Raymond rêve a inspiré la création d’un jeu de mémoire, Raymond joue."

     

    Ce livre a vraiment été un "coup de cœur" pour Luna-Violette qui est dans sa période "escargots"! ;)  Tous ces escargots fantaisistes ont bien plu à Luna-Violette, et tout particulièrement: "bubble-gum"! ;)

     

    Les jolis albums d'Anne Crausaz aux éditions MeMo sont des histoires naturelles (escargots, renards, fourmis,...) emplis de simplicité et de délicatesse!

     

    Pour en savoir plus sur l'auteure et illustratrice Anne Crausaz ou sur les éditions MeMo

    http://www.editions-memo.fr/crausaz

     

     

    Pin It

    votre commentaire
  • "Sam et Julia dans la maison des souris"

    Si vous craquez pour les maisons de poupées regorgeant de détails, alors ce livre plein de belles photos est fait pour vous! ;)

     

    Les histoires de deux petites souris: Sam et Julia.  C'est tendre, c'est drôle...  et ça sent bon l'enfance!

     

    "Sam et Julia dans la maison des souris"

    Sam est le meilleur ami de Julia. Julia est la meilleure amie de Sam. Ensemble, ils passent des heures à jouer. Fouiner dans tous les coins, taper à la porte des voisins, faire des crêpes ou des bêtises : les journées passent à toute allure dans la maison des souris...

     

    "Sam et Julia dans la maison des souris"

           Karina Schaapman a fabriqué la maison des souris avec des cartons de supermarché, de la pâte à modeler, des allumettes, des boutons, des boîtes à chaussures, des phares de vélos et des batons d'esquimaux!   C'est une très grande maison de trois mètres de haut, avec des étages et plus de cent pièces.  Elle est pleine d'objets, cousus, tricotés, soudés, bricolés ou trouvés dans les brocantes ou des poubelles.  Et il ya des souris partout!

     

    Et puisqu'une vidéo vaut mieux qu'un long discours... Karina Schaapman vous présente son ouvrage "Sam et Julia dans la maison des souris" :

     

    Pin It

    votre commentaire
  •  "Hello Baby" de Jenni Overend (langue: anglais)

     

    Avec "Runa's Geburt" http://melimelodesptitsblanpain.eklablog.com/livre-runas-geburt-a120919512, voici un de nos autres livres "coup de coeur", pour accompagner les enfants aînés, dans une famille où un petit bout va naître (à la maison!)


    "Hello Baby" est un très beau livre!  Mon "rôle de doula profane" a fait que je l'ai déjà fait passer à quelques familles!  Il plaît beaucoup aux enfants, à partir de quatre ans, qui le liront même encore après la naissance de leur petit(e) frère/soeur pour reparler de la naissance!  Mais il peut tout à fait être adapté pour les plus petits tellement les illustrations sont belles et parlantes! 


    Ce livre raconte un accouchement à domicile vécu dans son idéal et assisté par une sage-femme, le papa et les enfants.  C'est le petit garçon de la famille qui raconte l'histoire et fait passer ses sensations.  Il cite, par exemple, un voisin qui avait offert du bois de chauffage afin qu'il fasse bien chaud pour le jour où le bébé arriverait...  Qu'au premier abord il avait trouvé ce cadeau étrange,... 


    Le livre regorge de détails (Il y a une photo de la mère appuyée contre le père, lors de l'arrivée du bébé, avec la tête du bébé visible entre ses jambes que les enfants plus âgés regardent. Il y a un profil latéral de la mère, nue, tenant le bébé avec le cordon ombilical attaché, les reliant l'un à l'autre. Et plus tard, la sage-femme tient un bol contenant le placenta) mais tout cela est montré en douceur...  Et c'est un beau moyen d'échanger de tout cela avec les enfants.

    "L'image finale" (au sens propre comme au sens figuré!), avec toute la famille réunie, pour dormir près du feu, dans le salon, pour cette première nuit à six, est superbe!  Avec la mère en cododo avec son bébé dans ses bras. Le garçon, qui raconte l'histoire, rampe vers son papa. Il peut voir le bébé couché entre sa maman et son papa et souhaiterait qu'il puisse être là aussi.  Tout le monde semble paisible et heureux!

    Cette histoire est belle et détaillée et suit la mère à travers les phases de l'accouchement... Au début de l'histoire, avec son garçon, ils préparent les futurs habits du bébé qui ont l'air si petits, puis les draps pour la naissance,...  Au début du travail, la maman sort pour une promenade dans les bois.  Ensuite, on parle de l'arrivée de la sage-femme et de son équipement mais aussi de la façon dont la maman hurle et crie à la fois. Le garçon qui raconte l'histoire dit d'ailleurs qu'il y a quelqu'un qui téléphone et sa maman hurle...  Et il ne comprend pas ce que dit le correspondant téléphonique et il hurle aussi!

    Outre que ce livre soit adapté à des petits lecteurs d'âges différents et que les images sont vraiment belles, ce qui est raconté est également honnête et fidèle à ce que l'enfant est susceptible de voir lors d'un accouchement à domicile.

    C'est un livre à recommander chaudement pour préparer des enfants à un accouchement ou simplement pour échanger autour du sujet, avant et après la naissance!

     

     

     

     

     

    Pin It

    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique