• Adieu plastique!

     

    La pollution due au plastique a explosé en très peu de temps. Chaque minute, l'équivalent d'un camion rempli de plastique est déversé dans les océans. La situation est intenable.

    Dernièrement, des chercheurs ont même retrouvé des particules de microplastique dans les pluies et neiges tombées dans un coin reculé des Pyrénées ariégeoises!

     

    "Mais attention, le plastique ne pollue pas que les mers: il est toxique partout où il finit sa vie.  Enfoui sous terre où il contamine les sols ou encore brûlé avec les ordures où il dégage des gaz toxiques, il finit toujours par s'intégrer à notre chaîne alimentaire, à l'eau que l'on boit ou à l'air que l'on respire.  Ce problème écologique devient donc aussi un problème sanitaire…"

     (Source: "biocontact" - juillet-août 2019) 

     

    D'ici 2020, si nous ne faisons rien, nous courons à la catastrophe…  Et pourtant, personne ou si peu en parlent.  Tout le monde continue son train-train quotidien.  Mais, comme le stipule la pétition pour déclarer l'urgence écologique et climatique: "Il faut dire la vérité à nos concitoyens : à quelles menaces faisons-nous face, à quelle échéance ? Qu’est-ce que cela implique dans nos façons de vivre, d’être au Monde ?"

     


     

    Nous sommes tous coupables, nous sommes tous responsables.  Mais, nous pouvons décider de prendre conscience de cela et décider de vouloir changer les choses.

     


     

    Les actions de sensibilisation/défis comme "mai sans plastique", en Belgique ou comme "la semaine sans plastique", lancée en France, par plusieurs associations (du 24 mai au 1er juin 2019) qui invite la population, durant ce laps de temps, à s'efforcer de: ne pas utiliser de plastique jetable et à réduire sa production de déchets; c'est bien pour sensibiliser la population mais c'est à long terme qu'il faut changer nos "mauvaises habitudes", si nous voulons redresser la barre et inverser la vapeur.  C'est tous ensemble qu'il faut agir, maintenant!

     


     

    En Belgique, une première commune a déclaré l'état d'urgence climatique.  Et c'est ensemble avec sa population qu'elle va mettre des choses en place pour changer les choses.
    Des alternatives existent!
     
    Certains additifs présents dans les produits en plastique de notre usage quotidien ont des impacts importants sur notre santé: perturbateurs endocriniens ou substances cancérigènes.  Nous ne dégradons donc pas seulement notre environnement mais également notre santé. 

    Le recyclage ne nous sauvera pas.  Il est impossible de tout recycler: certains plastiques ne sont tout simplement pas recyclables, et tous ne peuvent être recyclés à l'infini…

    Quelle solution nous reste-t-il?  Réduire notre consommation!  Il est urgent de revoir nos usages!

    En arrêtant le plastique jetable, nous faisons non seulement le choix de préserver notre santé (car tôt ou tard, ce plastique finit dans notre corps) et celle de l'environnement; mais en optant pour des objets plus durables et réparables, nous faisons également de belles économies.

    Et, n'oublions pas que "Rome ne s'est pas faite en un jour"!  Chacun(e), à son rythme, dans la mesure du possible, petit à petit, peut être vecteur de changement.  Chaque geste compte!

    Il suffit de se lancer! ;)
     
    « Si le rêve d’un monde meilleur est commun, l’action première est la transformation individuelle . Et si cette œuvre est collective, le résultat sera planétaire. »
     
     
    Concrètement:

    Les trois quarts des déchets ne sont pas recyclés en France.

    L'eau en bouteille c'est 100 à 200 fois plus cher que l'eau du robinet; c'est 10 kilos de déchets par an et par personne; c'est 300 km en moyenne avant d'arriver à votre verre; la contamination des mers, des océans et de toute la chaîne alimentaire par la dégradation du plastique en microparticules; 1000 ans pour qu'une bouteille se dégrade (seule la moitié des bouteilles plastiques est aujourd'hui triée et recyclée).

    Adieu pailles, couverts et autres touillettes en plastique ! En 2020 et 2021, plusieurs réglementations vont interdire la vente de nombreux objets à usage unique.
     
    -Les cotons tiges avec tige plastique seront interdits à la vente en 2020.

    Chaque seconde, 150 gobelets en plastique sont jetés en France. Soit 4,73 milliards par an. Or au mieux 1 % d'entre eux seront recyclés. Ainsi, 1,6 milliard de gobelets sont incinérés chaque année, tandis que 2,4 milliards seront enfouis dans des décharges (soit 30 000 tonnes au total) où ils mettront 500 ans à se dégrader en moyenne, soit un demi-siècle de plus qu'un sac en plastique et 100 fois plus de temps qu'un mégot de cigarette. Très légers (4 à 8 grammes) et composés d'un mélange de polypropylène ou de polystyrène réputé impossible à recycler, les gobelets en plastique non recyclés en France constitueraient chaque année, entassés, une pyramide haute comme 25 tours Eiffel.
     
    -La loi de transition énergétique prévoit d’interdire les gobelets en plastique, à l’horizon 2020, pour des raisons écologiques.

     

    La campagne de sensibilisation "Mai sans plastique", lancée dernièrement en Flandre m'a donné envie de partager mes alternatives au plastique avec vous.  Effectivement, le plastique est omniprésent dans nos vies.  Il s'immisce partout!  On est même parfois bien surpris, de le découvrir là où on ne s'y attendait pas!  Je vous mets au défi, du lever au coucher, de calculer le nombre d'objets en plastique ou contenant des fibres plastiques,...  que vous allez toucher! ;)   Et puis, à réfléchir à la façon dont vous pourriez les évincer de votre vie et par quoi vous pourriez les remplacer?!

    Je m'étais, effectivement, lancée le défi de publier une alternative au plastique, chaque jour du mois de mai, sur ma page Facebook.  En voici un condensé! ;)

     

    Adieu plastique!

    J'utilise des pailles réutilisables;En bambou ou en acier inoxydable (voir, par exemple, chez: https://www.dille-kamille.fr/fr/ (ou .be), https://sebio.fr/ (ou .be), https://www.greenweez.com/)

     

     

    Adieu plastique!

    Je n'achète plus de bouteilles d'eau et je filtre l'eau du robinet!

    Pour filtrer l'eau du robinet, je peux utiliser: un bâton de charbon actif, une carafe filtrante, un filtre sur robinet, une fontaine filtrante,...

    L'eau en bouteille c'est 100 à 200 fois plus cher que l'eau du robinet; c'est 10 kilos de déchets par an et par personne; c'est 300 km en moyenne avant d'arriver à votre verre; la contamination des mers, des océans et de toute la chaîne alimentaire par la dégradation du plastique en microparticules; 1000 ans pour qu'une bouteille se dégrade (seule la moitié des bouteilles plastiques est aujourd'hui triée et recyclée).

     

     

    Adieu plastique!

    Je dis "bye bye" aux cotons tiges avec une tige en plastique! Derrière les bouteilles plastiques, ils arrivent en deuxième position sur le triste podium des déchets que l'on retrouve le plus dans les océans. Je les remplace par des cotons tiges avec tige en papier ou par des nettoyeurs d'oreille réutilisables type "oriculi" ou "OriNet".

     

    Adieu plastique!

    J'utilise des serviettes hygiéniques lavables et/ou une coupe menstruelle!

    Protections hygiéniques jetables.
    Il faut 500 ans à ces produits hygiéniques pour se dégrader, c’est-à-dire autant qu’une bouteille en plastique.
    De plus, les produits chimiques – utilisés pour la culture, le blanchiment et la stérilisation – polluent l’eau et la terre.
    Ce qui fait de l’industrie des protections hygiéniques l’une des plus polluantes au monde, selon Greenpeace.
    En moyenne, une femme utilise au cours de sa vie entre 10 000 et 15 000 produits menstruels (serviettes, tampons, applicateurs, emballages individuels). En 2005, la France comptait 16 millions de femmes âgées de 13 à 50 ans, chacune consommatrices potentielles d’environ 290 protections par an… Faites le calcul!

    Voir également notre article: "Protections intimes écologiques et naturelles" ainsi que: "Premières Lunes"

     

     

     

    Adieu plastique!

    J'utilise des pinces à linge en bois (issues de forêts de gestion durable, of course!) et un sac en tissu pour les ranger! L'alternative écologique et durable aux pinces à linge en plastique! Elles sont plus résistantes (et plus jolies!); vous devrez donc en acheter moins souvent. Votre portefeuille et la planète vous dirons merci. Il existe également des pinces à linge en inox qui: ne rouillent pas, ne tachent pas le linge, sont incassables, indémontables et 100% recyclable en fin de vie…

     

    Adieu plastique!

    Source image: Savonnerie Buissonniere

    Pour me laver le corps, les cheveux et les dents ou encore comme déodorant, j'utilise du solide (bio, of course!)!!! Et si c'est fait par un petit artisan local (ou par moi), c'est encore mieux! 
    Chaque année, il se vend 186 millions de flacons de gel douche rien qu’en France. L’ADEME estime qu’en incluant les shampoings et bains douches, ils génèrent 16 000 tonnes d’emballages par an, seuls 40% seront recyclés.
    Perturbateurs endocriniens, allergènes, mutagènes, cancérogènes, les gels douches contiennent des produits dangereux pour la santé, on y trouve par exemple des polymères d’origine pétrolière, utilisés comme agents épaississants. L’association de consommateurs UFC Que Choisir met à disposition des fiches détaillées des molécules toxiques à éviter.
    Ces substances, nocives pour la santé, le sont également pour l’environnement, puisque ces produits dit « rincés » finissent dans les eaux usées et ne seront pas traités en station d’épuration.

     

    Adieu plastique!

    Quand j'invite des amis, que j'organise une fête ou quand je vais en pique-nique, exit les gobelets en plastique!!!!! Faites comme moi, sortez vos jolis gobelets réutilisables! 

    Chaque seconde, 150 gobelets en plastique sont jetés en France. Soit 4,73 milliards par an. Or au mieux 1 % d'entre eux seront recyclés. Ainsi, 1,6 milliard de gobelets sont incinérés chaque année, tandis que 2,4 milliards seront enfouis dans des décharges (soit 30 000 tonnes au total) où ils mettront 500 ans à se dégrader en moyenne, soit un demi-siècle de plus qu'un sac en plastique et 100 fois plus de temps qu'un mégot de cigarette. Très légers (4 à 8 grammes) et composés d'un mélange de polypropylène ou de polystyrène réputé impossible à recycler, les gobelets en plastique non recyclés en France constitueraient chaque année, entassés, une pyramide haute comme 25 tours Eiffel.
    La loi de transition énergétique prévoit d’interdire les gobelets en plastique, à l’horizon 2020, pour des raisons écologiques.

     

    Adieu pots de yaourt en plastique! En théorie, les pots de yaourts sont recyclables, mais en pratique, leur faible taille rend leur recyclage non viable économiquement. Préférez les pots en verre ou faites vos yaourts maison (avec ou sans yaourtière)! De plus, les yaourts maison sont 45% moins chers que ceux du commerce… et bien meilleurs! ;)

     

    Adieu plastique!

    Source image: échos verts 

    J'évite les emballages alimentaires, en adoptant le vrac! Et pour emporter mon vrac, j'opte pour de (jolis!) sachets/sacs en tissu.
    Sucre, fruits secs, riz, biscuits, lessive,... Avec la vente en vrac, je décide de la quantité de chaque produit que je veux acheter. Que j'aille à la boulangerie, au magasin bio ou au marché, j'apporte mes propres bocaux, sacs en tissu ou filets à provision afin de pouvoir refuser les sacs et les boîtes en papier ou en plastique fournis par les commerçants.

     

    Adieu plastique!

    A l'extérieur, en déplacement, en pique-nique, à l'école, au boulot,... J'emmène des contenants réutilisables, pour transporter mes repas. Gourdes, bouteilles, théières nomades, lunch box, sacs à repas, pochettes, tissu ciré,... Les idées ne manquent pas!

     

    Adieu plastique!

    Source image: Dille & Kamille

    Jour de grand ménage de printemps! J'opte pour des brosses (jusqu'au p'tit coin! Si, si!) en bois! Et, c'est bien plus joli, en plus! <Donc, je prends plus de plaisir à les utiliser! Et pour les chiffons, je bannis la microfibre qui est issue de la pétrochimie. Je préfère les matières naturelles (même découper des vieux draps fera l'affaire!) Ma pelle est en acier ou en métal galvanisé et mes bassines sont en émail… Autre avantage: ces objets vieillissent mieux que leurs versions en plastique.

     

    Ah, les produits ménagers! On croit, à défaut, qu'on a besoin de cinquante mille flacons différents, pour cinquante mille usages différents! Ils sont mauvais pour la santé et leur composition rend le recyclage des flacons de produits ménagers compliqué. Alternative: remplacer par des basiques, tout aussi efficaces, plus respectueux (savon noir, vinaigre blanc, bicarbonate de soude,...) On peut aussi, par exemple, fabriquer son "nettoyant désinfectant multi usage" soi-même: "Du côté des produits d'entretien de la SDB..." 

     

    Adieu plastique!

    CONSOMMATION PLASTIQUE DES CHANGES BEBE JETABLES, ENTRE 0 ET 2 ANS: 20 KG DE PLASTIQUE ISSUS DE 50 KG DE PETROLE. Pour bébé, j'utilise les couches lavables, of course! ;Je peux aussi pratiquer l'hygiène naturelle infantile. Cela vous plairait-il de porter des sous vêtements en papier et en plastique remplis de produits chimiques pendant plus de 2 ans ½ et 24h sur 24 ? Ou préfériez-vous porter des sous-vêtements en coton ? La couche jetable est polluante… Les couches jetables consomment 3,5 fois plus d’énergie, 2,3 fois plus d’eau, 8,3 fois plus de matières premières non renouvelables, 90 fois plus de matières premières renouvelables que les couches lavables et génèrent 60 fois plus de déchets solides. Un enfant utilise au moins 4500 couches jusqu’à l'âge de la propreté, ce qui représente à plus d’une tonne de déchets non biodégradables par enfant (35 m3, l’équivalent d’une chambre d’enfant !). Une couche jetable met 200 à 500 ans pour se décomposer. Une couche en coton s’utilise 200 fois et se décompose totalement en 6 mois. (Voir l'excellent dossier sur les couches lavables, à télécharger sur le site de Lunaviolette)

    Et j'utilise, bien sûr, des lingettes lavables!  Les lingettes jetables étant un véritable concentré de produits cancérigènes!  Réutilisables, pratiques et saines, il en existe de matières (bambou, coton bio), tailles et formes différentes pour répondre à tous vos besoins : change de bébé, nettoyage du visage, lingettes démaquillantes, etc.  Faciles à utiliser et à nettoyer, elles peuvent constituer un premier pas facile vers le zéro déchet. Les essayer, c'est les adopter! ;)

     

    Pour bébé, je préfère *un hochet en bois ou une racine de guimauve (je peux aussi faire un nœud dans un tissu), pour soulager les poussées dentaires, aux anneaux de dentition en plastique qui en s'abimant facilitent le passage des éléments toxiques dans la bouche de bébé.*une tétine en caoutchouc 100% naturel qui est, de plus, biodégradable! Car le silicone peut contenir des additifs. *Des biberons en verre. Le Bisphénol A a simplement été remplacé par les Bisphénols F ou S qui sont des perturbateurs endocriniens… De plus, dans un biberon en verre, le lait reste à température plus longtemps! ;)

     

     

    Adieu plastique!

     

     

    La consommation annuelle des Français en brosse à dents représente 5328 tonnes de plastique par an. Or, il existe des brosses à dents en plastique recyclé et/ou recyclable (comme "bioseptyl", "preserve",...), des brosses à dents dont on peut changer uniquement la tête ("monte bianco", "Lamazuna",...) ou encore en bois ou en bambou compostables ("Croll & Denecke", "Brush with Bamboo",...)

     

    Adieu plastique!

    Aux feutres, je préfère les crayons et/ou les blocs de cire! ;Cela fait plusieurs années, à présent, que je n'achète plus que des crayons "Lyra" (ou "Stockmar"). Ce sont nos crayons préférés! Ils sont économiques car ils durent dans le temps! Leur résistance au bris est exceptionnelle! Et les couleurs sont tellement éclatantes! Quelle qualité! Les feutres sont souvent composés de produits issus de la pétrochimie, les capuchons se perdent et les mines sèchent…

     

    Vous préparez les vacances de vos loustics?! Et si on remplaçait les jouets de plage/bac à sable en plastique par d'autres alternatives?! Ainsi, la marque "Plan Toys" utilise le bois d'hévéa (arbre à caoutchouc) pour fabriquer des jouets. L'entreprise allemande "Glückskafer",réputée depuis 60 ans, propose des jouets beaux, robustes et sains aux enfants; comme ici, les jouets en métal et en bois. 

     

    Adieu plastique!

    "En achetant des objets en plastique dont je ne peux vérifier ni la qualité ni la provenance, je risque de soutenir des modes de production polluants, peu éthiques et importés de l'autre bout du monde. Les objets comme la brosse à cheveux en sont un exemple parmi tant d'autres, qui font du plastique un matériau omniprésent dans nos quotidiens." (Extrait du livre: "Zéro plastique - On s'y met! - 100 objets en plastique que je remplace dans mon quotidien, de Pauline Imbault) Pour ma part, cela fait plusieurs années que j'utilise une brosse à cheveux "Plisson", fabriquée en France ;)

     

    3,4 millions de rasoirs jetables pour hommes sont jetés par an. Chaque rasoir est utilisable environ quatre fois avant d'être jeté. Pareil, pour les rasoirs dames. Industrie très polluante, le plastique qui compose les manches est fabriqué à partir de pétrole; la fabrication de 2800 rasoirs jetables requiert la même quantité d’essence qu’une petite voiture sur 100km. De plus, les emballages de ces rasoirs et de leurs lames génèrent beaucoup de déchets.

    Alternatives:


    -la marque "preserve" propose des rasoirs en plastique recyclé dont on change uniquement les lames (emballées dans du carton). Les têtes de rasoirs jetables ne sont malheureusement pas une solution, de par leur taille, certains animaux ont tendance à les avaler ou à se coincer le bec dedans.


    -Le rasoir/tondeuse électrique. Ce n’est pas l’option la plus écologique, mais c’est toujours mieux que 52 rasoirs jetables par année. "Piranhas" propose un rasoir électrique à dynamo! ;) ;Avantages: pas de consommation d’eau ou d’électricité, pas de mousse, achat vite rentabilisé, sécurité (impossible de se couper), durée de vie illimitée.


    -Le rasoir non-jetable en inox ou rasoir de sûreté est une bonne alternative écologique (pas de plastique, ni de déchet) et économique (on n’a pas de dépense pour au minimum les 10 prochaines années). Il remplace très bien les rasoirs jetables ou les cires d’épilation.


    -Le rasoir droit ou "coupe-choux", pour les téméraires (et les barbiers)!


    -Si l'on préfère l'épilation: faire sa cire soi-même, à base de sucre.


    -Radical: épilation définitive...


    -...Ou: Ne rien faire! Les techniques pour enlever les poils sont nombreuses, mais un bon nombre d’études suggèrent qu’il serait plus sain de les garder ;)

     

     

    Adieu plastique!

    Quand on y réfléchit: drôle d'idée que de se frotter le corps avec du plastique?! En alternative à la traditionnelle "fleur de douche" en polyéthylène (pouvant faire des dégâts importants, une fois devenue inutile, en empêchant les racines des plantes de pénétrer le sol et de puiser eau et nutriments), il existe des fleurs de douche en bambou ou en lin et coton bio. Il est même possible de faire pousser de la courge loofah, dans son jardin, et de s'en servir comme éponge naturelle ;)

     

    Le plastique se retrouve aussi dans les cosmétiques appliqués chaque jour sur la peau. Nombreux éléments issus de la pétrochimie, parabènes comme conservateurs, perturbateurs endocriniens… A moins qu'ils soient bio, de nombreux produits de beauté contiennent du PEG (polyéthylène glycol) ou du polypropylène, souvent ajoutés dans les crèmes hydratantes ou antirides, et des polyvinyles ou des silicones dans le maquillage. Ces derniers, ne sont pas à proprement parler des plastiques, car ils sont issus du sable et non du pétrole, mais ils se comportent comme tels: trop petits pour être filtrés, ces produits se retrouvent dans les cours d'eau jusque dans l'eau potable.

    Une alternative à ma crème de jour? Un peu d'huile végétale (je la choisis en fonction de mon type de peau) et un peu d'aloe vera que j'applique directement sur la peau de mon visage et le tour est joué ;);)

    Je n'hésites pas à faire la recherche INCI, pour voir ce que contiennent réellement mes cosmétiques: https://laveritesurlescosmetiques.com/recherche-inci.php

     

    Les vêtements

    60 millions de tonnes de fibres artificielles ou synthétiques issues du pétrole sont fabriquées par an dans le monde: polyester, rayonne, nylon, élasthanne, acrylique,...  Lors de leur lavage, ces matières libèrent des microparticules de plastique qui finissent par polluer les cours d'eau et océans.  

    Je privilégie les matières naturelles (coton bio, lin, chanvre, soie, laine,...)  Un peu plus chers mais de meilleure qualité, ils durent plus longtemps!  Pour les petits budgets, une bonne alternative est également de se diriger vers les habits de seconde main, pour être certain de ne pas participer à la création de nouveaux vêtements.

     

    Gare à tes baskets! Les composants plastiques pour les chaussures de sport sont massivement produits en Chine. Non aux chaussures "jetables" de mauvaise qualité fabriquées en Chine dans des conditions sociales injustes! Oui aux marques solides et réparables!
    Je peux aussi trouver des chaussures de qualité (encore en très bon état et même parfois neuves!) sur les sites de seconde main!
    De plus, en faisant réparer auprès de mon cordonnier au lieu de racheter, je soutiens l'artisanat, des emplois qualifiés non délocalisables.
    NON au jetable! OUI au durable… jusqu'au bout des pieds!
    Je remets cet ancien article du blog qui est bien de circonstance: La chaussure écologique: "El Naturalista"

     

    Adieu plastique!

     

    Divers (Res)sources:

     


     

    Rapport de l'ONU: si rien n’est fait, un million d’espèces pourraient bientôt disparaître

     

     

    L'Homme dépend de la nature mais la détruit méthodiquement: jusqu'à un million d'espèces animales et végétales pourraient être menacées d'extinction (...) La disparition de cette biodiversité a un impact direct sur l'Homme. Nourriture, énergie, médicaments: "les apports que les gens tirent de la nature sont fondamentaux pour l'existence et la richesse de la vie humaine sur Terre, et la plupart d'entre eux ne sont pas totalement remplaçables"

     

     

     

    Plus que deux ans avant une "menace existentielle" : l’appel catastrophé de l’ONU pour le climat... et les humains

     

     

    "Si nous ne changeons pas de cap d'ici 2020, nous risquons de manquer le moment où nous pouvons éviter un changement climatique incontrôlé, avec des conséquences désastreuses pour les humains et tous les systèmes naturels qui nous soutiennent."

     

     

     

    Pétition.  Déclarons l'Urgence Écologique et Climatique !

     

     

     

     

    Une première commune belge déclare l'état d'urgence climatique 

     

     

    "C'est maintenant ou jamais pour le climat. Notre génération est la première à subir les conséquences du réchauffement climatique et la dernière à pouvoir inverser la tendance. A Koekelberg, nous avons décidé de relever le défi, car chaque niveau de pouvoir peut apporter sa pierre à l'édifice"
     
     
     
     

     

    -Article "biocontact" juillet-août 2019 (magazine gratuit, en Biocoop): "C'est décidé, j'arrête le plastique!

     

    Idées de Lectures:

      

    -"Zéro plastique - On s'y met! - 100 objets en plastique que je remplace dans mon quotidien" de Pauline Imbault 

     

     -"Objectif Zéro Déchet - Les conseils pratiques et les recettes 100% écologiques pour en finir avec le gaspillage" de Monica Da Silva.

     

     

    Quelques bonnes adresses:

    Dille & Kamille

    SeBio

    "Hakuna Taka" - boutique zéro déchet

    "sinplastico" - pour une vie sans plastique 

    Lilinappy - La Tribu Responsable - Boutique Zéro Déchet

    Pin It

    votre commentaire
  • Les petits lapins

     Nous avons accueilli deux nouveaux petits compagnons: Agathe et Firmin.  Deux adorables petits lapins "tête de lion".

     

    Les petits lapins

    Frédéric avait aménagé un nouveau coin, dans le jardin, en prévision d'y mettre des poules…  Ce sont finalement les petits lapins qui auront investi cet espace!

     

    Les petits lapins

    Voici Firmin.

     

    Les petits lapins

    Et voici Agathe! ;) 

     

    S'occuper du jardin et des animaux instaure une jolie routine dans la vie des loulous!

    Chaque jour, en allant voir les petits lapins avec Emilien, nous chantons:

     

    "Un petit lapin
    Est caché dans le jardin

    Cherchez-moi ! Coucou, coucou !
    Je suis caché sous un chou


    Le fermier passe et repasse

    En tirant sur ses moustaches


    Mais ne trouva rien du tout
    Le lapin mangea le chou!"

     

    Pin It

    2 commentaires
  • Récoltes...

     Fin de l'été et début de l'automne, c'est le temps des récoltes!

    Engranger, en prévision des jours plus froids, faire ses réserves...

    Nous éprouvons un sentiment de gratitude envers ce que la nature nous apporte!  De bons fruits gorgés de soleil!

     

    Récoltes...

     Nous avons passé de jolis moments de cueillette, en famille!

    Cela a commencé par les mûres…  Et une bonne tarte aux mûres! ;)

     

    Récoltes...

     

    Récoltes...

    Des prunes... 

     

    Récoltes...

    Lili-Rose, parée pour la cueillette, avec sa poupée en porte-bébé ;)

     

    Récoltes...

     

    Récoltes...

     Profiter des jolis paysages et se laisser envelopper par la chaleur du soleil.

     

    Récoltes...

     

    Récoltes...

     

    Récoltes...

    Rentrer contents de notre belle récolte!

     

    Récoltes...

     

    Récoltes...

     

    Récoltes...

    Des pommes…  pour la compote!

     

    Récoltes...

    Une tranche de pain grillée avec…  de la confiture de mûres!

     

    Récoltes...

    Qu'il est gai de manger des fruits tout juste cueillis!

      

    Pin It

    votre commentaire
  • Le temps des cueillettes

    Mmm... Qu'il est bon, le temps des cueillettes!

    Ca commence par les fraises puis, les cerises et puis...  ça n'en finit plus!!! ;)

     

    Le temps des cueillettes

    Emilien goute ses premières fraises, dans son "grignoteur"! ;)

     

    Le temps des cueillettes

    Les garçons dénoyautent les cerises; en vue de la réalisation d'une bonne confiture maison!

     

    Le temps des cueillettes

     

    Le temps des cueillettes

     Récolte du tilleul! 

    Vite, je profite d'un peu de répit, entre les averses, car la période de cueillette du tilleul est assez courte. 

    Au mois de mai-juin, selon les régions, les tilleuls sont en fleurs.  Leur parfum, lorsque le vent agite légèrement leurs feuilles et leurs fleurs, embaume l'air d'une odeur d'insouciance à la fois fraîche et sucrée qui nous annonce que l'été n'est plus très loin...

    Le tilleul est à maturité quand trois des fleurs sont ouvertes. Il faut récolter la fleur et sa bractée, c'est à dire la feuille qui est collée à la fleur.

    Le tilleul est connu pour ses vertus calmantes et digestives.  On peut l'utiliser en infusion, toute l'année.

     

     

    Le temps des cueillettes

     

    Le temps des cueillettes

     Après séchage, voici notre petite réserve de tilleul, dans son bocal...

     

    Le temps des cueillettes

     Chaque jour nous réserve de jolies surprises...  et des cueillettes en prime! ;)  Comme ici, Luna-Violette ayant trouvé des petites framboises et groseilles, au jardin!

    L'été n'est vraiment plus très loin!

     Peut-être fêterez-vous le solstice d'été ou la Saint-Jean ?

    Voilà, après ce flot d'averses pluvieuses et d'articles publiés sur le blog, ce dernier est à nouveau à jour! ;) 

    J'espère que la pluie aura un peu lavé nos peines et nos tracas et qu'un joli soleil d'été nous attend pour réchauffer nos cœurs, nous donner un peu de repos et de belles forces!

    En attendant de vous retrouver prochainement, je vous souhaite, d'ors et déjà, un très bel été!

     

    Pin It

    1 commentaire
  • Concours de nichoirs

    Nichoir de Léa-Kenza (réalisé d'après une idée trouvée sur Pinterest.  Le support est une bouteille de soda vide sur laquelle des écorces ont été collées!) 

     

     

    Le 3 juin dernier avait lieu, au village, un "concours de nichoirs".  La participation était ouverte à tous et tous les matériaux envisageables...  Critères de réalisation: créativité, originalité, respect de l'environnement, innovation.

      

    Que de jolis nichoirs!

    Concours de nichoirs

     

    Concours de nichoirs

     

    Concours de nichoirs

     

    Concours de nichoirs

    -Site de la LPO (Ligue de Protection des Oiseaux) 

    -N'hésitez pas à faire un tour sur le site de Vivara qui vous propose des produits pour un jardin/un balcon favorable aux animaux!

     

    Pin It

    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique