• 19/20 Edition locale

    (Voir en fin de JT, à partir de la minute 4.53)

     

    (Reportage seul, sauvegardé sur YouTube)

     

    Suite à l'article paru dans le journal La Dépêche Du Midi ("Naissances, école : tout se fait à domicile"), nous avons été contacté par Youshaa Hassenjee, journaliste pour France 3.

    C'est ainsi qu'avant-hier, Youshaa et son collègue, caméraman, Jean-Pierre Jauze sont venus chez nous, à la maison, pour tourner un petit reportage sur l'Instruction En Famille.  La diffusion a eu lieu au JT local 19/20 Quercy-Rouergue du 07/09/2017.

    Nous avons trouvé le montage très chaleureux et empreint de douceur!  Un grand merci à Youshaa et à Jean-Pierre, ainsi qu'à leur équipe et collègues!

    Ce fut une belle expérience, pour toute la famille!  Les enfants ayant même pu se prêter au jeu du journaliste ou du caméraman! ;)  Je vous laisse découvrir cela en photos!

     

    Quand la télé passe à la maison! ;)

    Les enfants ont, à tour de rôle, pu manipuler le micro et la caméra.  Ils ont aussi, par exemple, pu découvrir ce qu'était un "plan de coupe".

     

    Quand la télé passe à la maison! ;)

     

    Quand la télé passe à la maison! ;)

    A gauche, Youshaa Hassenjee et à droite, Jean-Pierre Jauze, entourés de Léa-Kenza portant Emilien, Pierre-Lilé et Joa-Louca tenant le micro.

     

    Quand la télé passe à la maison! ;)

     

    Quand la télé passe à la maison! ;)

     

    Quand la télé passe à la maison! ;)

    Léa-Kenza, dans le rôle de la présentatrice télé! ;)

     

    Quand la télé passe à la maison! ;)

     

    Quand la télé passe à la maison! ;)

     


    Paroles d'enfants:

    Lili-Rose: "Beurk!  C'est moche une caméra!"


    Pierre-Lilé: "Maman tu veux devenir célèbre?!" 

    Maman: "Non!  Juste amener un peu d'ouverture!  Cela peut être bénéfique pour l'instruction en famille tout comme pour les enfants autistes..."

     

    Parole de maman:

    J'aimerais bien, un jour, écrire un livre, pour partager notre expérience et plein de p'tits bonheurs!

     

     

    Quand la télé passe à la maison! ;)

     Que ce soit dans le cadre de la naissance ou dans celui de l'instruction, il ne s'agit, en effet, pas d'ouvrir un débat...  Mais, plutôt d'ouvrir à d'autres possibles!  Prendre en compte les besoins de chacun.  A la maternité, à la maison, en maison de naissance...  puis, à l'école ou à la maison!  Etre et devenir est possible, de multiples façons et dans de multiples lieux.  C'est une question de liberté, de choix, de respect.  Et ainsi, comme le dit ce beau texte de Noël Colombier, "Puisque tout amour prend racine", ce sont de petites graines que nous semons pour la nouvelle humanité.

     

    Pin It

    1 commentaire
  •  

    (Oups... Je remarque que cet article du 20 juin est resté "hors ligne", jusqu'à ce jour du 08/09/2017!)

    Comme vous aurez pu le constater dans les précédentes petites publications du blog, ce printemps, les loulous auront été bien occupés à la "pêche aux grenouilles"! ;)  J'ai aidé Léo-Pol et Joa-Louca à réaliser un petit article qui paraîtra dans le journal de notre groupe IEF.

    Le voici:

     

    Léo-Pol & Joa-Louca: les grenouilles


    Ce printemps, nous avons attrapé beaucoup de grenouilles!  Pour le moment, nous observons le développement de deux têtards que nous avons mis dans un petit aquarium (Nous les avons appelé "King" & "Marcel"!).


    Voici quelques explications: 


    Les grenouilles et les crapauds appartiennent tous les deux à la classe des amphibiens, plus connue sous le nom de batraciens.

     

     

    La grenouille est un amphibien aquatique.  Elle a la peau plutôt lisse et visqueuse.  La grenouille a des pattes plus longues que le crapaud.  Elle fait des plus grands bonds que le crapaud.  Ses pattes sont plus palmées parce qu'elle passe plus de temps dans l'eau.  La grenouille pond ses œufs en amas.


    Le crapaud est un amphibien terrestre.  Sa peau est sèche, épaisse et couverte de pustules.  Les pattes arrières du crapaud sont courtes.  Il pond ses œufs en "chapelet" (comme un long collier).  Le crapaud est plus toxique que la grenouille; il possède des glandes à venin en arrière de ses yeux.  Mais, chez l'homme, cela ne provoque que des petites irritations.


    L'Alyte accoucheur C'est un petit crapaud dodu faisant en général moins de 5 cm.  Caché entre les pierres des vieux murs, nous l'entendons chanter la nuit!  Son chant est "flûté".  On peut l'écouter ici: https://www.youtube.com/watch?v=A0HEzLqjHVg Il s'appelle ainsi car c'est le mâle qui porte les œufs.  (La photo de l'Alyte accoucheur provient du site: http://www.allo-grenouille.fr/?q=monographies/Alyte%20accoucheur)


    Et la rainette?  C'est une toute petite grenouille pas plus longue que 5cm.  Elle passe beaucoup de temps dans les arbres, les buissons et les roseaux. Et surtout, elle a, à l'extrémité de chaque doigt, des petites ventouses pour pouvoir s'accrocher aux tiges des feuilles et des plantes. 

     

    Chants:
    Les grenouilles et les crapauds coassent pour attirer les femelles.  Ce sont ceux qui ont le chant le plus grave qui attirent le mieux les femelles.  On dirait qu'ils font des "bulles de chewing-gum" quand ils chantent! Ce chant est amplifié par le ou les sacs vocaux quand ils sont gonflés. Les crapauds et les rainettes ont un sac vocal sous la gorge. Les grenouilles vertes ont deux sacs vocaux de chaque côté du cou. Seuls les mâles ont des sacs vocaux, mais les femelles peuvent aussi émettre des chants, mais de plus faible intensité. Le chant des grenouilles, des rainettes ou des crapauds peut s’entendre à plusieurs kilomètres de distance. Les grenouilles émettent aussi des sons en diverses circonstances comme pour avertir et menacer un intrus, appeler ou répondre à un congénère, en cas de surprise, de frayeur ou d’impatience. 

     

    Schéma du cycle de vie de la grenouille (6 stades):

    1. Des œufs
    2. un têtard après éclosion
    3. un têtard de 2 mois (pattes de derrière)
    4. un têtard de 2 mois et demi (4 pattes) 
    5. un têtard de 4 mois (queue raccourcie, sorti de l’eau)
    6. une grenouille adulte


    (L'image du cycle de vie de la grenouille provient du site: http://crapouillot-montessori.blogspot.fr/2016/02/la-grenouille-cycle-de-vie.html

     

     

     

     

    Histoires de grenouilles et de crapauds

     

    Histoires de grenouilles et de crapauds

     

    Histoires de grenouilles et de crapauds

     

     

    Pin It

    votre commentaire
  • Jusqu'à sa venue...

    Les filles m'accompagnent dans ma frénésie du nettoyage, avant la venue du petit frère! ;)

     

    Jusqu'à sa venue...

    Frédéric poursuit les travaux qui rendent la maison sans cesse plus belle et plus confortable!

     

    Jusqu'à sa venue...

    J'ai aimé ce moment, à regarder par la fenêtre...  Sans savoir encore que ce serait le jour précédant ta venue au monde...

    Comme un doux moment de flottement, entre l'air encore frais du matin et les premiers rayons du soleil promettant la chaleur d'une journée d'été.  Juste un moment reliée à l'essentiel...  L'attente de ta venue!

     

    Jusqu'à sa venue...

    Tôt levée, ce matin-là, je décide de plier les feuilles d'origami sur lesquelles les filles du blessingway m'ont laissé de gentils mots.

    Ce seront des grues qui formeront un mobile.

     

    Jusqu'à sa venue...

    Nous nous sommes entrainés à l'emmaillotage, sur un poupon!  Luna-Violette apprécie!

     

    Jusqu'à sa venue...

    On dit que la nouvelle lune marque de nouveaux départs...

    21 août, jour de nouvelle lune, à 23h24, par un joli ciel étoilé, notre petit Emilien nous est né!

     

    Petit lien autour du poignet, bougie allumée et collier de maternité furent présents! ;)

    Un travail court et intense...  Le temps d'un bain, d'un peu de ballon, de s'allonger sur le lit semis assise m'agrippant à la barre métallique du lit de Poy-poy chevilles caressées par Frédéric et Emilie, ma sage-femme, durant les contractions...  Douleurs dans le bas du dos, je me redresse, je bascule vers l'avant, à moitié à genoux, à moitié à quatre pattes, je m'agrippe et me soutiens à Frédéric, le temps de quelques puissantes contractions et poussées...  Et voilà mon petit Emilien qu'on me glisse entre les jambes!

     

    Jusqu'à sa venue...

    "Comment pourrait-il y avoir trop d'enfants?  C'est comme dire qu'il y a trop de fleurs" (Mère Teresa)

     

    1, 2, 3, 4, 5, 6... 7 enfants!  Comme notre jolie famille s'est bien agrandie!  Chaque enfant nous faisant faire un pas en avant, nous ouvrant à d'autres horizons, nous faisant cultiver encore un peu plus patience et amour. 

     

    Temps de douceur et de découverte...  promesse de nouvelles aventures!

     

    Jusqu'à sa venue...

    Quand un papa surprend ses filles entrain de préparer un gâteau au chocolat! ;)

     

    Jusqu'à sa venue...

     

    Jusqu'à sa venue...

     

    Jusqu'à sa venue...

    Comment te sens-tu, jeune maman?  C'est un temps "d'entre d'eux"...  Envie de me raccrocher  encore un peu à ta naissance, de ne rien oublier mais être dans l'instant présent aussi.  Chute des hormones, je me sens à fleur de peau...  T'inquiète jeune maman, pour l'instant, ne fais rien d'autre que de t'occuper de ton bébé!  Savoure!  Mange-le des yeux!  Pour l'instant, rien n'est plus précieux!  Comme le dit ce joli poème: "slow down mummy, there is no need to rush" (R. Knight)

    J'ai le cerveau comme une passoire!  ;)  J'oublie tout!  reliée, connectée à mon bébé...  Mon tout petit tout contre moi.  On dit que les petits d'hommes sont des petits mammifères qui naissent avec un an de prématurité...  Alors, le maternage proximal me semble bien naturel.

     

    Jusqu'à sa venue...

    Le citronnier d'Emilien.

    Nous avons enterré le placenta.

    Il nourrira un joli citronnier.

     

    Jusqu'à sa venue...

     

    Jusqu'à sa venue...

    La petite robe à fleurs portée en fin de grossesse ;)  Et mon petit bonhomme habillé en petite cerise! ;)

     

    Jusqu'à sa venue...

    Comme tu es calme et serein, Emilien...

    Comme il est bon d'être baigné dans cette douceur.  La venue au monde d'un petit d'homme semblant toujours apporter un peu de tendresse et d'amour dans le cœur des gens.

     

     

     

     

    Lien vers l'article paru dans le journal: http://www.ladepeche.fr/article/2017/08/26/2633927-naissances-ecole-tout-se-fait-a-domicile.html

    Une connaissance (pratiquant également l'instruction en famille) m'a dit: "Super pour cet article!" mais qu'elle était également outrée par certains commentaires laissés sur le web, en bas de l'article...

    Je ne vais pas lire les commentaires...  Pas besoin de s'énerver avec cela pour le moment! ;)  Surtout en cette période délicate émotionnellement d'après accouchement...  On va se laisser baigner de douceur!  Je vais me contenter  de garder la version papier, sans commentaires!  Je me doute que notre situation ne laisse pas indifférent.  Je pense à "Marielle Blanchier"  (maman de douze enfants) qui disait que:

     

    "Une famille si peu ordinaire que la nôtre interpelle forcément les autres.  Chacun à son mot à dire.  J'ai l'impression que cela touche un ressort profond chez les gens, sans savoir exactement analyser lequel.  Certaines personnes ont-elles des frustrations par rapport au nombre d'enfants qu'elles ont eus?  Par rapport à ceux qu'elles n'ont pas osé avoir?  Y a-t-il une part de jalousie?  Sans cesse reviennent les mêmes questions soupçonneuses lorsqu'on ne nous connaît pas: quel temps peuvent-ils bien consacrer à chacun de leurs enfants?  Est-ce que ces pauvres petits ne souffrent pas de carences affectives? (...) J'ai du mal à comprendre en quoi la simple existence de notre famille agresse à ce point les commentaires du web.  Que leur prend-on en ayant douze enfants?"  (Marielle Blanchier, extrait de son livre: "Et ils eurent beaucoup d'enfants...")

     

    Moi, je n'ai pas de temps à perdre avec la méchanceté gratuite des gens qui n'ont rien de mieux à faire que de rejeter leurs propres frustrations, colères, peurs,... avec leur propre vécu sur notre jolie famille! ;)

     

    Pin It

    1 commentaire
  • Le petit invité de marque...

    Liniment et "eau de change" maison! ;)

     

    Ce sera sans doute le dernier article que j'écrirai avant la venue du "petit invité de marque"! ;)  Pourquoi l'ai-je surnommé ainsi?  Parce que cela fait des jours et des jours qu'ici, à la maison, tout le monde trie, range, nettoie, déménage, décore, bricole,...


    A l'image de l'attente d'un invité de marque, il faut que tout soit en ordre avant sa venue! C'est un peu l'"instinct de nidification", aussi!  Il est vrai que j'ai attrapé la "frénésie du nettoyage"  ("maladie" typique de la toute fin de grossesse, faut-il croire!) ;)


    Lili-Rose a ainsi emménagé dans sa nouvelle petite chambre, depuis deux jours!  Elle est bien contente d'avoir son petit univers à elle!  (Et nous aussi, d'être désencombré de quelques jouets et autres affaires!)  ;) Comme c'est agréable, au bout de sept ans d'attente, de voir une maison qui prend forme, d'enfin pouvoir "sortir des cartons", que chaque pièce de la maison commence à avoir sa fonction, chaque objet sa place, de pouvoir décorer selon ses goûts,... !!!


    Il nous reste encore Luna-Violette, dans notre chambre! ;)  J'ai justement terminé de lire: "Partager le sommeil de son enfant" de Claude-Suzanne Didierjean-Jouveau.  On y dit bien que les réveils nocturnes des enfants jusqu'à trois ou quatre ans sont ce qu'il y a de plus normal!  Le petit enfant ayant des cycles de sommeil beaucoup plus courts qu'à l'âge adulte.  "Notre culture occidentale érige la séparation précoce en dogme, au mépris des besoins du petit de l'homme, qui a une maturité longue à établir".  Ce sont bien les adultes de notre société qui ont des attentes irréalistes face au sommeil de nos enfants et non nos enfants qui souffrent de troubles du sommeil ou qui "font des caprices"...  Quand finira-t-on par ne plus entendre cette sempiternelle question bien désuète: "Alors, le petit, il fait ses nuits?"  (Grrr!  Non, mais, si les gens s'intéressaient un peu plus aux réalités physiologiques du sommeil des bébés, ils se rendraient bien compte que "faire ses nuits" n'est pas forcément ce qui est "normal"!)

     

    Oui, donc, ce n'est plus qu'une question de jours, avant de faire la rencontre de ce nouvel petit être...  Les deux petiotes sont bien excitées et me font les "400 coups"! ;)  Je venais à peine d'acquérir un coussin cale-nuque et des nouvelles paires de ciseaux...  Et bien, les deux n'ont pas fait bon ménage!  Hé, hé, c'est plutôt moi qui ai pu faire le ménage, suite à la catastrophe déclenchée par la rencontre de ces deux objets:  déferlante de minuscules microbilles de polystyrène dans toute ma chambre!!!  On se serait cru dans une boule à neige! ;)

     

    Hier, un bon épisode de contractions, toute la journée durant...  Le corps se prépare à s'ouvrir et à laisser le petit locataire pour neuf mois quitter les lieux...  Est-ce que je suis prête?  Zut, on n'a pas encore acheté le grand pot de fleurs pour y enterrer le placenta!  Ouf, chose faite, ce matin!  Frédéric fait des réserves de courses de nourriture...  On ne sait jamais, ça peut se déclencher d'un moment à l'autre, à présent.  Plus trop envie de voir des gens.  Envie de "buller" en lien avec mon petit funambule dans sa bulle...  C'est Fabienne Marsaudon qui écrit: "Détournez les yeux, ne me parlez pas, J'ai à faire avec la vie, Laissez moi faire mon petit..."  Et puis soudain, cette réflexion qui me traverse l'esprit, moi qui pensais ne pas me tracasser de cela: vais-je souffrir?  S'ouvrir, laisser passer...  Prête, pas prête?  Et puis, quand je vois ces tout petits habits, je me dis: "Mon Dieu, comme il sera petit!"  Cela va faire quatre ans, après tout...  Quatre ans, depuis la naissance de Luna-Violette.  Des tout petits pieds, de toutes petites mains...  Un petit être complètement dépendant de moi.  Hier, j'ai coupé mes beaux longs ongles.  C'est un peu de ma féminité qui s'en va, au profit de ma maternité...  Changement, bouleversement...  Prête?!

     

     

    Le petit invité de marque...

    La pièce du bas a accueilli les "coberts" (cochons d'Inde) de Lilé!  ;)  J'ai y accroché la poutre du temps.

     

    Le petit invité de marque...

    Il y a également un petit coin à langer!

     

    Le petit invité de marque...

     Enveloppes pour les faire-parts de naissance, en préparation! ;)

     

    Le petit invité de marque...

    Temps de baignade et de détente, au lac...

     

    Le petit invité de marque...

     

    Le petit invité de marque...

     

    Le petit invité de marque...

     

    Le petit invité de marque...

     Découpage et collage des textes sur les petites cartes qui serviront de faire-parts de naissance.

     

    Le petit invité de marque...

    Impression des timbres achetés en ligne.

     

    Le petit invité de marque...

    Voili, voilou, tout est prêt! ;)

     

    Le petit invité de marque...

     Un petit moineau est tombé du nid...  Il y a une fente dans le mur de pierre de notre maison.  Frédéric a glissé le petit pioupiou dans sa maison! ;)

     

    Le petit invité de marque...

    Qu'est-ce donc cela?!  Il s'agit d'un triops! 

    Les loulous ont reçu un "coffret permetant aux enfants de donner naissance et faire grandir des Triops, d'antiques animaux aquatiques qui vécurent à l'époque des dinosaures. Ces expériences amèneront les enfants à observer la croissance de ces créatures."

    Le triops est un petit crustacé d'eau douce. Il vit dans les mares temporaires, c'est à dire qui apparaissent après la pluie, qui s'assèchent ensuite. Le triops a une vie courte, qui ne dépasse pas deux mois, mais ses œufs, une fois séchés, peuvent survivre très longtemps dans la terre, pour redonner naissance à de nouveaux triops dès que la pluie tombe.

    C'est un animal étonnant, et un redoutable prédateur : il se nourrit d'animaux plus petits et vivant dans les mares, comme les daphnies ou les larves de moustiques.

    Les premiers triops sont apparus il y a plus de 220 millions d'années, à peu près en même temps que les premiers dinosaures ! Depuis, les triops actuels n'ont quasiment pas changé. Aujourd'hui, il existe 6 espèces de triops, qui se ressemblent beaucoup.

    Son nom vient de ses trois yeux : triops veut dire « qui a trois yeux », en grec.   

    (Source: https://fr.vikidia.org/wiki/Triops)

     

    Le petit invité de marque...

     La petite chambre de Lili-Rose! ;) 

     

    Le petit invité de marque...

    Un nouvel espace de jeu!

     

    Le petit invité de marque...

    Derniers temps de grossesse...  Quelques jours nous séparent de la rencontre de ce nouvel petit être!

     

    Le petit invité de marque...

      

    Pin It

    votre commentaire
  • Collier de maternité

    Avec les perles reçues de la part de mes amies lors de mon blessingway + quelques perles de pierres préconisées pour la maternité (voir plus loin), j'ai réalisé ce collier de grossesse et d'accouchement...

     

    Collier de maternité

    J'ai trouvé les perles de pierres, cordon de cuir et attache chez Perles & co

    La petite breloque, au centre, représente une petite "déesse de la fertilité" ainsi qu'une petite "roue de la chance" et est composée de deux perles d'améthyste.  Je l'ai trouvée sur A Little Mercerie

     

    Collier de maternité

    Les pierres que j'ai choisies:

    -chrysoprase -jade -agate-mousse -hématite -aigue-marine -quartz rose -pierre de lune -lapis lazuli -jaspe rouge

    Plus d'infos sur les pierres préconisées pour la maternité: 7 pierres sacrées pour votre grossesse

     

    Collier de maternité

     

    Collier de maternité

     

    Pin It

    votre commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires