•  

    Ancien article "Blogorama"...

    En veille...  (Le bla-bla de Marina!) posté le samedi 08 novembre 2014 23:02

    Blog de melimelodesptitsblanpain : Méli Mélo des p'tits Blanpain!, En veille...

    Léa-Kenza a pris cette photo avec son appareil, il y a un moment déjà!  Elle a du être prise au printemps 2013.  Lili-Rose devait avoir environ un an et demi et je devais être au début de ma grossesse; enceinte de Luna-Violette!

     

    J'ai intitulé cet article "En veille..." car, oui, cela fait un moment déjà que je n'ai plus publié sur le blog!  "En veille..." mais pas "A l'arrêt!"!  Car, oui, et cela fait déjà un moment que j'y songe, il y a tellement de choses que j'aimerais vous partager!  Les souvenirs de l'été, les petits plaisirs d'automne, les anniversaires des filles!  Et toutes ces petites anecdotes, ces "perles d'enfant" qui colorent notre quotidien!  Je pense que je suis plongée dans le présent...  Happée par des petits lutins qui me prennent par la main et m'entraînent dans  le joyeux tourbillon du quotidien! ;o)

     

    Un p'tit "MéliMélo" de quelques "pensées" ou "moments" de cet été...

     

    Et oui, nous avons retrouvé les "sensations belges"... Pousser la "balançoire éléphant" avec Poyotte dedans, un an après l'avoir poussée avec Lili dedans et mon gros bidon, tout en chantant la "chanson des pommes"! Les lutins faisant leurs courses à vélo autour de la maison,...

    Léa-Kenza a retrouvé les écuries! Lorsqu'elle est en Belgique, elle "remplit son réservoir émotionnel équestre"! ;o)
    Elle profite aussi de moments avec sa marraine.  Avec Sophie & Olivier, elle s'est notamment rendue dans un parc animalier.
    Je me suis à nouveau rendue à la féérie à "La Grange de Mélanie"! Lorsque je suis en Belgique, à ce moment-là, c'est un RDV que je ne manque généralement pas!  ;o) Ambiance automnale et magie de Noël! On se laisse emporter un moment...
    Plopi a fêté ses 7 ans! Sa marraine, accompagnée de sa petite famille, nous a rejoint pour le goûter. Il a fait beau, une vingtaine de degrés, un beau grand soleil! ...Et il y a 7 ans, j'accouchais pour la première fois en compagnie de Lucette. Le cd de Fabienne Marsaudon passait; dehors, sous un grand arbre, il y avait une chatte qui jouait avec ses petits chatons tandis que Lucette me massait le ventre et m'enlaçait pendant que je me dandinais... Incroyable danse, moment magique, instants précieux! Et Frédéric qui tentait de venir en aide à Lucette qui ne parvenait pas à faire démarrer la chaudière afin qu'il fasse bien chaud pour accueillir ce petit bébé!!!
    Le gâteau au chocolat fut prêt! Oma avait aussi préparé un gâteau au fromage blanc! Léa-Kenza emballait ses petits cadeaux! Bientôt, la fête pouvait commencer!
    La semaine d'après, nous avons pris le train, nous sommes allés manger une gaufre chaude sur la Grand'Place et avons vu Manneken-Pis.  Les lutins ont fait une chasse au trésor chez notre voisine, Jasmina! Nous avons souhaité un bon anniversaire à Oma! Je me suis rendue chez Lunaviolette...

    Malheureusement, à la fin de ce "temps belge", un gros rhume ne nous a pas permis de rendre visite à Bonne-Maman Paulette, ni à Lucette...
    Mais ce fut, tout de même, un temps suspendu, empli de petits plaisirs et de petits bonheurs belges! ;o)

     

    "Elle me regarde et je comprends qu'elle me dit: "main" en me tendant la sienne... J'ai l'impression que je passe ma journée à la suivre! ;o) Elle m'entraîne, dans sa découverte du monde. Petite main accrochée à la mienne; elle construit sa confiance en elle! Je la vois déjà plus tard, un vrai leader, avec assurance, prendre de grandes décisions! ;o) Elle aime fermer et ouvrir, remplir et vider. Les armoires, les flacons, les bols, les couvercles ou encore les pinces à linge sont devenus de bien jolis jeux! ...Ma Poyotte!"

    Voir le monde avec les yeux d'un enfant

    Parole de Lili:

    Elle fait le tour de la maison d'Opa & Oma, en montant d'un côté les escaliers et en descendant de l'autre...
    Je l'appelle:
    -"Lili, t'es où?"
    Elle me répond:
    -"Ca va, je sais où je suis!"

    Peu de temps après:
    -"Lili, tu veux manger un kiwi?"
    Elle me répond:
    -"Une praline?!"

     

    J'ai aussi été très fatiguée cet été...  Trop fatiguée!  Et je pense que finalement, c'était "bêtement" du à une carence en fer car dès le début de la supplémentation cela a commencé à aller mieux!  
     
    Une maison en travaux, ce n'est pas toujours drôle, non plus!  Cela fait maintenant 4 ans et demi que nous sommes ici en France, et parfois j'ai l'impression que nous ne sommes pas encore "vraiment sortis des cartons"!  C'est fatigant parfois de voir que tout avance si lentement, de vivre dans des espaces restreints ou encore d'avoir tant de désordre autour de soi.  Je vous avoue que parfois je suis complètement découragée!  Mais comme le dit ce joli proverbe chinois: "Ne vous inquiétez pas d'avancer lentement; inquiétez-vous seulement si vous êtes arrêté."  Et puis, comme le disait une chère amie, c'est pour un mieux!
     
    En ce qui concerne mes questionnements autour des enfants, c'est vrai que notre génération n'a pas été habituée à exprimer ses besoins et ses sentiments, je pense...  Quand je lis, par exemple, Isabelle Filliozat, je trouve cela formidable de pouvoir comprendre les réactions d'un enfant en fonction de son âge, de la maturité de son cerveau et de pouvoir ainsi répondre à l'enfant de façon correcte!  Dernièrement, je lisais un article concernant le fait de laisser les enfants exprimer leur colère... 
    D'ailleurs, je remets le lien, ci-dessous:
     

    Accueillir les émotions de l'enfant...

    Accompagner les crises de rage de nos enfants (processus naturel)
    Une crise de rage dure en moyenne 15 à 20 minutes, elle permet à l'individu de décharger, de se libérer et de ne plus contenir.
    Accompagner cette crise permet d'être compris et entendu et de garder confiance.
    ("Ensemble Naturellement")

    "Si l’adulte sait accueillir les émotions de l’enfant, sa colère, alors l’enfant sera capable de guérir ses blessures. C’est parce que la colère de l’enfant est entendue, reconnue comme légitime, acceptée, accompagnée avec des paroles de compréhension, voire même encouragée que l’enfant comprend qu’il peut désirer sans obtenir, qu’il peut continuer à exister malgré le manque (du jouet, des bonbons ou du tour de manège)."


     http://apprendreaeduquer.fr/colere-reparatrice-cest-ca-sert/
     
    Cela me paraît tellement "normal", mais, en effet, ce n'est pas la norme de notre société, où l'on a tendance à privilégier le fait d'agir tout de suite par des moyens de réponses plus violents au lieu de réfléchir à long terme et de répondre de façon plus respectueuse et plus pacifiste.  Il y a encore toujours beaucoup de fausses idées qui continuent malheureusement à être véhiculées aussi sur les "caprices", les "mauvaises habitudes", les enfants "difficiles",...  Et c'est dommage!
    Je pense que si l'on choisit la voie de l'empathie et de l'AMOUR, on ne peut pas se tromper!
    Oui, de toute façon, c'est d'abord tout un travail à faire sur nous-même car nous n'avons pas forcément eu la chance d'avoir une éducation comme en Suède "où cela paraît couler de source"!
    Je pense aussi souvent à la méditation, mais malheureusement, je ne prends pas assez le temps de ces petits instants avec les enfants!  Car je suis convaincue que si chaque enfant méditait un peu chaque jour, nous pourrions presque enrayer la violence de la face du Monde!

     

    Bien voilà, le brouillon des p'tites recettes, bricolages et photos de cet été est fin fait...  Je vous laisse savourer!

    Et vous dis, à très vite cette fois, pour les p'tites nouvelles d'automne!  Là, pour l'instant, c'est la préparation de la "Fête des Lanternes" qui bat son plein! ;o)

    Pin It

    votre commentaire
  • Ancien article "Blogorama"...

    La petite fille du parc  (Le bla-bla de Marina!) posté le dimanche 13 juillet 2014 14:11

    Blog de melimelodesptitsblanpain : Méli Mélo des p'tits Blanpain!, La petite fille du parc

    La petite fille du parc

    Ca devait être encore avant Pâques.  il faisait assez doux; nous ne portions pas de manteaux.

    La petite fille portait une petite robe vert kaki avec des collants et des sandalettes.  Elle avait des cheveux noirs, comme sa mère.  Elle s'appelait "Eseult".  Ses parents, musiciens, étaient assis sur un banc.  Son père avait ouvert l'ordinateur qui permettait de suivre la partition.  Lui, jouait du violon, elle, un instrument fait de cordes tendues sur un support plutôt triangulaire sur lequel elle frottait l'archet.  (Psaltérion?  ...Mais, sans caisse de résonance) 

    Je n'ai jamais vu Joa-Louca jouer ainsi, comme ce jour-là, au parc.  Lui et la petite fille ne se sont pas quittés.  Complices à chaque instant.  Equipiers de tous leurs jeux.  C'était comme si ils "s'étaient trouvés"!  Lorsqu'elle est repartie, Joa-Louca lui a offert une "petite fleur en bois".  Confectionnée avec une sorte de pomme de pin, ramassée au parc, en forme de rose et piquée sur une fine branche.

    Hier, quelques mois après, nous sommes retournés au parc.  Joa-Louca, avant de partir, avait préparé un dessin, soigneusement enroulé et attaché avec un petit noeud de laine rose pâle.  Il avait aussi emmené une petite rose en bois.  Au départ, je n'y avais pas prêté plus attention que cela; je ne savais pas à qui ces petits présents étaient destinés.

    Lorsque nous sommes revenus à la maison, Joa-Louca a ramené son dessin et m'a aussi demandé sa petite fleur qu'il m'avait confiée.  Alors, j'ai compris!  C'était pour "la petite fille du parc".  Je lui ai demandé s'il n'était pas trop triste de ne pas l'avoir revue?  Il m'a répondu que non.  Un peu déçu?  Oui.

    Lorsque les lutins étaient couchés, j'ai déroulé le dessin...  Il était d'une délicatesse infinie!  Des petites fleurs, un arc-en-ciel, un soleil et son prénom: Joa-Louca.  (...Pour vous dire, d'habitude, il colorie plutôt des soldats ou des militaires que je lui imprime!)

    J'espère qu'un jour il reverra la petite fille du parc!

    17.06.2014  

     

    08.02.2016: Un jour, il faudra que je vous raconte la suite de cette histoire car nous avons retrouvé la "petite fille du parc"!

     

    Pin It

    votre commentaire
  •  

    Ancien article "Blogorama"...

    Bel été!  (P'tites nouvelles du Lot!) posté le jeudi 03 juillet 2014 12:19

    Blog de melimelodesptitsblanpain : Méli Mélo des p'tits Blanpain!, Bel été!

    Bel été à toutes et à tous!

     

    Voilà, voilà, après quelques perturbations de la ligne, suite à un gros orage, me voici de retour sur le net! ;o)

     

    Très bientôt sur le blog:

    -Nos p'tites nouvelles lotoises "...Jusqu'à la Saint-Jean"!

    -Pas d'oeufs pour préparer le goûter des loustics?!  ...Un "cookie géant"!

    -Au secours!  Mon lutin s'est pris les cheveux dans l'attrappe-mouche!  La solution pour décoller sans devoir passer par "la coupe militaire"! ;o)

    -Une crétion d'été: L'épouvantail

    -Une histoire tendre de lutin: "La petite fille du parc".

     

     

    En attendant, je vous souhaite, à toutes et à tous, un très bel été!  Excellentes vacances aux p'tits loustics en liberté!

    Pin It

    votre commentaire
  • Ancien article "Blogorama"...

    Encore une nouvelle rubrique?!  (Chouettes joujoux, ID's KDO's & bonnes adresses!) posté le mardi 21 mai 2013 09:46

    Blog de melimelodesptitsblanpain : Méli Mélo des p'tits Blanpain!, Encore une nouvelle rubrique?!

    Trouvant que les idées de cadeaux, jouets ou encore les "bonnes adresses" étant un peu éparpillées entre les rubriques "Ecolo, Ethique, Trucs & astuces & co!", "Bricolage, déco, jardinage, cuisine", "Sorties, rencontres, balades, visites" ou encore "Grossesse, naissance et maternage!", j'ai pensé qu'une rubrique entièrement consacrée au sujet nous aiderait à y voir plus clair! ;o)

    Pin It

    votre commentaire
  • Ancien article "Blogorama"...

    La rechute...  (Le bla-bla de Marina!) posté le vendredi 03 août 2012 16:00

    Blog de melimelodesptitsblanpain : Méli Mélo des p'tits Blanpain!, La rechute...

    Je partage, ci-dessous, quelques petites nouvelles plus dures; dans un premier temps transmises par mail à notre famille ainsi qu'à nos amis...

     

    Pour nos amis et notre famille,



    ...Puisque je suis incapable d'écrire un petit mot, voici un long discours!


    Il y a des matins où l'on aimerait tirer sur le soleil afin qu'il reste encore un peu sous la ligne d'horizon...
    Puis, presque à la manière d'un mathématicien qui cherche une formule, les mots se bousculent dans ma tête, une irrépressible envie d'écrire, presqu'un besoin vital m'assaille. Il me faut un crayon, du papier!

    Le bonheur n'est pas au bout du chemin, mais bien un peu partout en chemin... Il y a deux manières de mener la balade: on peut avancer sans ne rien voir, ou alors, s'arrêter de temps à autre, cueillir quelques fleurs, admirer la beauté du paysage qui s'offre à nous. Simplement, cueillir les petits instants de bonheur qui sont là, à nos pieds...

    Comme s'il avait peur que nous l'oublions, le cancer de Frédéric s'est à nouveau réveillé... Des douleurs dans les bras que le médecin prennait au départ pour de l'arthrose, après une IRM, étaient en fait la manifestation de métastases descendant au niveau du canal rachidien.

    Toujours se relever, il faut, sans cesse continuer le combat. La vie est une bataille. Comme le disait Martin Gray: seul le temps de la mort est un calme plat; et la souffrance n'écrase que ceux qui n'ont rien en eux. Certes, il faut de la force pour se relever et pour avancer.

    Pierre-Lilé, après un début de bilan chez le pédopsychiatre, en CMP (Centre Médico Psychiatrique), s'est révélé être "autiste atypique". Depuis tout petit, il est atteint de certaines stéréotypies. Peut-être que certains signes auraient pu nous alerter plus tôt. C'est notre premier enfant. Un petit garçon calme, peut-être trop calme? Puis, il y a eu ses "rythmies du sommeil". Pierre-Lilé, depuis tout petit, balance sa tête très fort dans son oreiller, avant de s'endormir, en faisant: "mmm...mmm..." sur un rythme saccadé. Une façon de se bercer pour s'endormir, nous avait dit le pédiatre, à l'époque. Petit, il a longtemps parlé à la 3ème personne. Lorsqu'il est excité, il met ses mains devant son front et les agite rapidement, un peu à la manière d'ailes de papillon. Il éprouve des difficultés face aux changements. Il peut alors manifester de fortes colères. Pierre-Lilé est aussi très sensible. Par exemple, lorsque l'un de ses frères ou soeurs se blesse, il va parfois paniquer et pleurer. Il ne supporte pas le contact de certaines choses: toucher la farine sur le pain avec les doigts, avoir du sable entre les orteils... Le monde et le bruit sont des épreuves pour lui. Il préfère les moments de solitude et aime à s'isoler dans son monde. A table, si par exemple, Pierre-Lilé me demande des tartines et que je les pose devant lui, il va me demander: "C'est pour moi, ça, maman?" Alors, je lui réponds: "Mais, oui, Lilé". Il va encore me demander: "Je peux les manger?"... Il y a tout un tas de petites choses ainsi qui rythment notre quotidien. Mais, à présent, si vous cotoyez Pierre-Lilé, vous saurez qu'il ne le fait pas "pour vous embêter", mais que c'est sa différence à lui qui peut parfois provoquer des réactions étranges. Pierre-Lilé est différent, mais c'est un petit garçon adorable et intelligent qui ne demande que votre amitié!

    Petite explication sur l'autisme (Extrait du livre: Plus tard je serai cuisinier - Journal de bord écrit par les parents d'un enfant autiste de Laurence et Thierry Rivat):

    "Quelles sont les raisons de mon autisme? Les chercheurs scientifiques le définissent comme un trouble grave du développement cérébral, dont les causes sont biologiques et génétiques, mais pas psychologique. Ce n'est pas une maladie mentale, mais une déficience, un handicap. On parle d'autisme ou T.E.D. (trouble envahissant du développement). L'autisme se caractérise par un repli sur soi, une perte de contact avec la réalité et une difficulté de communiquer avec autrui. L'autisme touche environ 1 enfant sur 160. Un diagnostic peut-être posé de façon fiable à partir de deux ans. L'autisme ne se guérit pas, mais une prise en charge précoce et adaptée permet une nette amélioration des symptômes. Il faut savoir que 58 % des enfants autistes ont une intelligence normale. l'enfant autiste n'a pas besoin de médicaments, mais il a besoin qu'on l'aide à s'intégrer au milieu de ses petits camarades valides. J'espère que pour toi le mot autisme ne sera plus un mot totalement inconnu. Tu pourras ainsi mieux me comprendre et prendre plaisir à jouer avec moi."

    Hier, Léa-Kenza m'a dit: "Maman, dans la vie qu'on joue, c'est plus facile; ce sont tous des gentils bonhommes et ils construisent la maison gratuitement"... Alors, je lui ai répondu: "Oui, un peu comme dans la fameuse émission télévisée américaine où ils crient tous: "bouge le bus"!

    Même si certaines nouvelles s'abattent sur nous tels des couperets ou des météorites, il faut savoir qu'il y a trois valeurs fondamentales dans la vie: l'Espoir, la Foi et l'Amour...

    Lili-Rose se complaît pour l'instant à ramasser la moindre petite crasse qu'elle trouve à terre et à la porter aussitôt à la bouche! Quattre petites quenottes lui ont poussé (la 3ème pour le 14 juillet et la 4ème pour le passage du Tour de France dans notre village, ce 20 juillet 2012!)

    Ce matin, les enfants, tout excités, m'appellent: "Maman, vient voir, il y a une fleur sur le cactus du Monsieur!" (Le voisin nous avait expliqué et montré sur photos qu'il possédait des cactus qui donnaient de magnifiques fleurs)... Donc, si même sur les cactus poussent de si belles fleurs, je pense qu'il y a pas mal d'espoir devant nous! ;o)



    Amitiés des p'tits Blanpain,

    Lili-Rose, Joa-Louca, Léo-Pol, Léa-Kenza, Pierre-Lilé, Marina & Fred.  

    Pin It

    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique