• "Dernière note" ... "L'adieu" ...Arrêt de ce blog?! Pause... pause... pause!!!

    Ancien article "Blogorama"...

    "Dernière note" ... "L'adieu" ... Arrêt de ce blog?! Pause...pause...pause!!!  (Le bla-bla de Marina!) posté le samedi 02 octobre 2010 17:36

    Blog de melimelodesptitsblanpain :Méli Mélo des p'tits Blanpain!, 'Dernière note' ...  'L'adieu' ... Arrêt de ce blog?!  Pause...pause...pause!!!

    Oh, je sais bien, certains esprits cartésiens, ceux de la "vieille école" auront tôt fait de me classer dans les marginaux...

    J'ai bien eu ce que je méritais, après tout!  Quelle idée saugrenue de ne pas avoir poursuivi mes études, de m'être mariée à 20 ans et d'avoir fait quatre enfants!  Je ne travaille pas et mes enfants sont instruits en famille!  Bref, la folie!!! 

    Ma seule erreur dans tout ça - si l'on puit la nommer ainsi, puisque pour moi, elle n'en est pas une! - est d'avoir "commencé par le bonheur"!  Peu m'importe, j'ai choisi la passion plutôt que la raison, j'ai choisi de penser un peu plus avec mon coeur qu'avec ma tête.  Et tant pis, après tout, si cela en dérange quelques uns!  Ceux qui sont habitués aux voies toutes tracées, au confort d'une situation stable, à une petite vie bien calculée,...  Ils ont choisi les angles, c'est plus droit, plus facile à mesurer...  Moi, j'ai choisi de me laisser glisser sur les courbes, plus voluptueuses, plus douces, plus improbables...  Je n'ai pas choisi de "faire comme tout le monde, puisque tout le monde fait ainsi, et que c'est donc comme ça qu'il faut faire et point autrement".  Et si la vérité était ailleurs, pour qui veut bien l'entendre, pour qui est prêt à l'accueillir? ...

    Ma vie est donc ce joyeux "Méli Mélo", ce pied-de-nez à la société.

    Je pense dans ma vie avoir "touché le fond" déjà à plusieurs reprises, avoir essuyé quelques tempêtes, mais toujours m'en être sortie plus forte.  Les épreuves nous apprennent la vie et nous font grandir.  Ils ne détruisent que ceux qui n'ont rien en eux.  Bien sûr, on n'en sort pas indemne, on y perd des morceaux...  La chenille aussi, lorsqu'elle devient papillon perd quelque chose...  Je pense que la foi qui m'anime et qui me porte y est pour beaucoup.  Et que "qui a reçu beaucoup, peut donner beaucoup". 

    Mais au fond, si je n'avais pas choisi tous ces petits chemins de traverse, si j'avais continué sur cette voie bien lisse, sur cette grand-route que tout le monde emprunte à toute allure, à toute vitesse, sans me retourner, sans décider de prêter attention aux petits sentiers campagnards, sans m'arrêter pour flâner dans les sous-bois, sans être intriguée par ce qu'il y avait "de l'autre côté", à portée de main finalement.  Si je n'avais pas juste "osé", oser aller vers ce qui m'attrayait, vers ce qui m'animait profondemment...  Si je n'avais pas "sauté le pas", je pense que bien des choses m'auraient échappé.  Je pense sincèrement que je serais passée à côté de plein de rencontres, de découvertes, de richesses!  Je pense que ces "échappées sauvages" m'auront nourrie à foison. 

    C'est sur cette note que je pourrais clôturer mon blog, car trop de temps perdu derrière cet écran, car trop envie de croquer la vie, trop en manque de vivre le quotidien pleinement, de jouer avec mes enfants, de courir le nez au vent, de découvrir mille et un petits riens qui sont tellement importants!  C'est tellement vital!  Mille petits bonheurs, de cueillir chaque petite fleur sur mon chemin, une par une, de ne pas en perdre un brin, de prendre le temps de vivre, tout simplement!

    Et de me lancer, un jour prochain, pourquoi pas, dans cette aventure qui me tient tant à coeur: l'écriture d'un livre.

    Cette aventure fut celle d'un partage, tout est parti de là: vous faire découvrir qu'il existait "autre chose", que d'autres choix étaient possibles...  Puisse ce blog, en restant actif, les articles toujours à portée d'oeil, vous apporter qulques découvertes, idées nouvelles et mille et unes petites choses banales pêchées dans notre train-train quotidien...  Comme le petit enfant ramassant de précieux petits cailloux le long de son chemin...  Je serai toujours là, juste un peu moins présente qu'à la coutumée.  Je vous souhaite bon vent à toutes et à tous et plein de p'tits bonheurs tout plein votre chemin!

    Je suis à un tournant où j'ai besoin de prendre un peu de distance avec ce monde virtuel qui m'accapare un peu trop...  Là, pour l'instant, j'envie Léandre Bergeron (qui a pratiqué l'IEF pour ses trois filles) qui disait dans son livre ("Comme des invitées de marque") avoir reçu un ordinateur, mais jamais en avoir eu l'usage car trop de choses passionantes à faire dans la vie de tous les jours! 

    J'ai envie d'être présente "entièrement" pour mes enfants et pour mon mari, et pas "à moitié".  Je pense que "maman des bois" (qui visitait régulièrement mon blog à son début) l'a très bien exprimé avant moi, lorsqu'elle a fermé son blog...  Cette liberté de pouvoir prendre une photo, sans toujours avoir à se dire: "Ah, il faudrait que je prenne ça en photo pour mettre sur le blog après!"

    Puisse ce blog rester "interactif", permettre des échanges par les commentaires relatifs aux divers articles existants!  Je viendrai les voir, de temps à autre, et vous répondrai! Merci à vous d'avoir pris le temps de me lire, d'avoir partagé de belles choses avec moi, d'avoir permis à ce blog d'être ce qu'il est!  J'aurais presque envie de dire: "A vous de jouer maintenant!" 

    Il y aura peut-être une transition vers un blog plus "familial", destiné principalement à nos photos de famille et quelques de nos nouvelles, vu qu'à présent, "nous ne poussons plus où l'on nous a semé", pour qu'ainsi les "nôtres" puissent continuer à nous suivre!

    "De les voir ainsi libres m'a donné des ailes!"  Merci les enfants!

    Je joue ma dernière note, j'écris ma dernière ligne...  Mais tout en sachant que comme le sportif chevroné, comme l'écrivain émérite, je sais que la plume me démangera à nouveau, tôt ou tard.  Je sais que je ne pourrai jamais complètement m'arrêter, m'arrêter de poser mes idées à plat, m'arrêter de gratter, gratter le papier avec fougue lorsque les idées fusent, lorsque l'inspiration vient!

    C'est juste une transition, vers "autre chose"...

    Peut-être parce que le virtuel m'a trompée plusieurs fois ces derniers temps, un signe certainement?  Comme le corps qui montre à l'esprit que cette fois-ci, il est temps d'arrêter...

    Pour l'instant, je suis fatiguée de ce monde virtuel!

    C'est un point d'interrogation que je laisse ouvert...  Ouvert à la réflexion, ouvert au temps de prendre ma décision...    

    Pin It

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :