• Comment vivons-nous l'IEF?

    (Source photo: archives juin 2014)

     

    On me demande souvent si "c'est moi qui fait l'école à mes enfants"?  Si ils ont des cours, comment se déroulent nos journées,... ???

    Et bien...  Non, pas vraiment!  Rien de tout ça! ;)

    Alors, notre façon de faire peut parfois intriguer...  On peut ne pas toujours comprendre que "faire autrement soit possible"!  Et que, si, apprendre est quelque chose de naturel chez l'enfant!

    Cela nécessite bien une petite explication...

    Et bien, disons que je nous classerais plutôt dans la catégorie des unschoolers ou encore de ceux qui apprennent de façon autonome et informelle...

    Voici un témoignage, sur le site de LED'A (Les Enfants D'Abord) qui explique très bien le choix des apprentissages autonomes, je trouve:

    http://www.lesenfantsdabord.org/mieux-connaitre-ief/pedagogies/apprentissages-informels/les-apprentissages-autonomes/

    C'est, d'ailleurs, de ce témoignage que je me suis inspirée pour envoyer un courrier à l'inspection académique afin de décrire l'instruction pratiquée au sein de notre famille, en vue du contrôle.  J'ai juste modifié deux ou trois choses; car, pour notre part, nous ne sommes pas "opposés" aux contrôles, mais plutôt "réticents".  Et, nous n'avons pas, non plus, eu d'enfant qui a perdu confiance en lui suite aux commentaires désobligeants de l’inspecteur...

     

    Comment vivons-nous l'IEF?

    (Source photo, via Pinterest: http://apprendreaeduquer.fr/apprentissages-informels-laventure-dapprendre-au-quotidien/)

    Pin It

  • Commentaires

    1
    Vendredi 24 Mars à 21:40

    Je ne savais pas que tes enfants n'allaient pas à l'école...

    C'est une bonne idée je trouve,surtout avec tout ce qui se passe dans les écoles de nos jours...Je trouve qu'on apprend moins bien qu'avant,et je ne supporte pas cette nouvelle génération de jeunes...J'avoue que mon mari et moi y avons pensé aussi,mais on n'a pas osé...

      • Lundi 27 Mars à 18:17

        Bonjour Flo,

        Oui, le choix de l'instruction en famille n'était pas quelque chose que nous avions prévu d'emblée...  Cette réflexion s'est imposée à nous, de part notre vécu, de part nos  choix de vie...

        Je reprends ici les paroles de Jean-Claude Verduyckt (sage-femme ou plutôt homme!  belge ayant présidé pour un temps l'association "Apprendre en Famille") qui exprime très bien mon ressenti: "Je connais trop bien le parallèle naissance - instruction...  Entre le moment où on se pose la question de l'accouchement à l'hôpital versus à la maison, et celui d'avoir vécu cet évènement chez soi et de l'avoir en partie digéré... bien des choses se passent; il nous faut bien changer, aussi, nous-mêmes.  Il en est de même, je pense, pour l'instruction..."Après deux premiers accouchements "abracadabrants" en milieu hospitalier, et un début de scolarisation catastrophique dans une école "classique" pour notre aîné (que nous découvrirons autiste, par après), notre petite famille prend de joyeux petits chemins de traverse: Venues au Monde en Maison De Naissance, un AAD, une merveilleuse expérience d'un an de scolarisation en Grand Jardin d'Enfants à pédagogie Steiner pour les deux aînés...  Et puis, un déménagement de la Belgique vers la France pour en arriver, à ce jour, à sept ans d'IEF au compteur!

         

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :