•  

    Ancien article "Blogorama"...

    Table des saisons de début de printemps...  (Bricolage, déco, jardinage, cuisine) posté le mardi 01 juin 2010 18:16

    Blog de melimelodesptitsblanpain :Méli Mélo des p'tits Blanpain!, Table des saisons de début de printemps...

    Quelques branches de forsythia du jardin, une petite poupée fleur "jonquille" et les petits lapins & coq en bois des enfants... et voici notre p'tite table des saisons de début de printemps! {#}

    Pin It

    votre commentaire
  • Ancien article "Blogorama"...

    La table des saisons (pédagogie Steiner)  (Bricolage, déco, jardinage, cuisine) posté le mardi 01 juin 2010 17:56

    Blog de melimelodesptitsblanpain :Méli Mélo des p'tits Blanpain!, La table des saisons (pédagogie Steiner)

    Voici ma modeste petite table des saisons, en hiver...  J'ai du la placer en hauteur, car avec les deux plus petits loulous et le chat, il n'en serait point resté grand chose! {#}

     

    LA TABLE DES SAISONS

    Les fêtes se manifestent par des coutumes multiples et variées qui, en chaque point de la terre, sont imprégnés des différents traits de caractère des peuples.
    Issues naguère de cultes religieux, c'est leur signification profonde qui était vécue; de nos jours, elles sont devenues de plus en plus, routine et traditions.
    C'est pour cela qu'il est important de pénétrer ces coutumes et traditions d'un regard neuf, de leur donner consciemment une forme nouvelle.

    Avec les enfants, nous tiendrons compte de leurs stades de développement.  Le petit enfant est, par tous ses sens, relié à ce qui se passe dans le monde, il intériorise profondément et c'est d'abord dans l'action par imitation qu'il en "saisit" le sens.

    Ainsi ce que l'adulte a acquit par sa pensée, sa mémoire...il doit le rendre visible à l'enfant par des gestes qui traduisent sa façon d'être intérieure.

    Si nous voulons célébrer les fêtes chrétiennes en suivant l'évolution de la nature au cours de l'année, la table des saisons devient importante.

    C'est sur elle que résonne, en un subtil accord, ce que la nature nous offre et ce que les fêtes veulent nous dire.

    D'une part, nous nous penchons avec amour sur tout ce qui vit et meurt au dehors, et d'autre part, nous nous efforçons de mieux comprendre ce qui s'est passé il y a deux mille ans et qui peut être encore vivant aujourd'hui, c'est-à-dire les arrière-plans des fêtes.

    En nous s'éveille alors l'attitude intérieure qui nous permet de rendre visible aux enfants les mystères de l'univers.

    Le petit enfant vit ces relations par le canal de perceptions sensorielles riches et nombreuses, qui se reproduisent tous les ans; il les vit de manière directe justement quand il ne reçoit ni explications, ni commentaires.

    En grandissant, il arrive à saisir de plus en plus de correspondances.

    Ainsi la table des saisons peut devenir le coeur de la famille ou de la classe, une source qui nous enrichit quotidiennement et stimule notre imagination créatrice pour les périodes de fêtes.  C'est à travers la préparation de la fête, son apogée et son extinction, que se reflète une existence rythmée et vivante.

    Cet endroit privilégié aidera l'enfant à ressentir toujours d'avantage les évènements au cours de l'année.

    Il faut remarquer que le petit enfant possède encore un rapport spontané et direct avec la nature, sa joie peut éclater devant ce qui nous paraît comme un infime détail!

    Dans tous les cas, ce sont d'abord les phénomènes qui se déroulent dans son environnement proche qui attirent l'attention de l'enfant.

    Pour apprendre à aimer et apprécier les beautés de la nature d'une manière de plus en plus large et profonde, l'enfant a besoin de modèles (imitation).

    C'est grâce à l'intérêt de l'adulte et à son enthousiasme que l'enfant apprend à cultiver le respect et l'attention envers la nature.  C'est par imitation qu'il admire les merveilles de la nature, qu'il vient à les aimer et à en prendre soin .

    Nous prolongeons le rapport de l'enfant avec la nature quand nous introduisons celle-ci dans notre intérieur et nous en servons pour composer la table des saisons.

    Et si cela se fait à partir d'un vécu et d'une compréhension de l'adulte, alors l'enfant pourra trouver lui-même, dans sa vie future, le lien qui relie le cours naturel de l'année aux fêtes.

    REALISATION CONCRETE DE LA TABLE DES SAISONS

    Elle sera installée sur un petit meuble, un coffre..., dans un endroit central, à hauteur du regard des enfants.

    Les couleurs:

    Nous la recouvrons d'un tissu de couleur, grâce auquel l'ambiance d'une saison peut-être mise en relief.

    Pour le choix des couleurs, le jeu de la lumière et de l'obscurité au fil des saisons sera d'une bonne aide.  En effet, les couleurs naissent de la rencontre entre la lumière et l'obscurité, comme nous l'enseigne Goethe ou comme nous pouvons l'observer lors d'un lever ou coucher de soleil.

    Lorsque l'obscurité commence à s'éclairer, nous avons un bleu violet, lorsque la clarté augmente, le bleu s'affirme, puis devient de plus en plus pâle.

    Lorsque la lumière commence à se troubler vient le jaune, et lorsque cet obscurcissement s'intensifie, apparaissent le jaune d'or et le rouge.

    De la rencontre de l'obscurité éclairée (bleu) avec la lumière un peu trouble (jaune) naît le vert.

    De la rencontre de la lumière intensément troublée (rouge) avec l'obscurité légèrement éclairée (bleu violet) naît le pourpre.

    Dans le cycle des saisons, c'est l'hiver qui amène la plus grande obscurité avec, à Noël déjà, une première éclaircie dans le bleu.

    Au printemps et à la période Pascale correspond un vert frais.

    A l'été, aux environs de la Saint-Jean: le jaune.

    A l'automne et aux environs de la Saint-Michel: rouge chaud et lumineux.

    Entre ces fêtes, on pourra choisir des couleurs intermédiaires, avec des tons plus nuancés.  

    Pin It

    votre commentaire
  • Ancien article de "Blogorama"...

    Paniers de Pâques et fleurs de printemps!  (Bricolage, déco, jardinage, cuisine) posté le vendredi 17 avril 2009 17:01

    Blog de melimelodesptitsblanpain :Méli Mélo des p'tits Blanpain!, Paniers de Pâques et fleurs de printemps!

    Pierre-Lilé et Léa-Kenza sont fiers de présenter leurs réalisations: un joli panier de Pâques pour ramasser les oeufs + des fleurs de printemps - on ne les voit pas très bien, en arrière-plan, sous l'arbre de Pâques - pour décorer! 

    L'explication de la réalisation du panier de Pâques se trouve sur "Tête à Modeler" http://www.teteamodeler.com/boiteaoutils/fiche98.asp

    Il ne faut pas grand chose pour réaliser les paniers: une "brik" de lait, des feuilles de papier à dessin de couleur, des feutres, ciseaux, colle, agrafeuse.

    Pour les "fleurs de printemps", j'avais vu cela par hasard, dans une pub de "Dreamland".  Il faut: des pics à brochette en bois, une boîte d'oeufs en carton vide, des boules de cotillons et de la peinture.  On découpe la boîte d'oeufs, de manière à avoir les "fleurs".  Les petits les peignent.  Ensuite on perce chaque fleur avec une pique à brochette et on place la boule de cotillon dessus, qui fera le coeur de la fleur!  

    Pin It

    votre commentaire
  •  

    Ancien article de "Blogorama"...

    Bricolages d'automne  (Bricolage, déco, jardinage, cuisine) posté le mercredi 22 octobre 2008 17:15

    Marrons en "peinture à la patate"!

    Blog de melimelodesptitsblanpain :Méli Mélo des p'tits Blanpain!, Bricolages d'automne

    Voici donc les petits chefs-d'oeuvre de Pierre-Lilé et Léa-Kenza!  Sur le thème des marrons!

    On prend une petite pomme de terre pour tremper dans la peinture brune, pour faire les marrons, et une plus grande pour faire les bogues...  Après, au pinceau, on peint les "piques" des bogues!  On peut aussi y coller des feuilles de marronier séchées...

    Et voilà, l'travail!

     

    Petits bonhommes en marrons

    Blog de melimelodesptitsblanpain :Méli Mélo des p'tits Blanpain!, Petits bonhommes en marrons

    Il y a aussi les plus classiques petits personnages réalisés avec les marrons et les allumettes!  Mais là, c'est maman qui a presque tout fait! {#}

    Car même si au préalable, on perfore des petits trous (à l'aide d'un ouvre-bouteille par ex) ça reste tout de même encore assez dur à enfoncer pour des ch'tis bouts de 3 et 4 ans!  Et il y a aussi la question d'équilibre avec le poids des marrons et l'écartement des pattes...  Vive la physique!  

     

     

    Pin It

    votre commentaire
  • Ancien article de "Blogorama"... 

    L'épouvantail d'automne  (Bricolage, déco, jardinage, cuisine) posté le mardi 07 octobre 2008 20:59

    Blog de melimelodesptitsblanpain :Méli Mélo des p'tits Blanpain!, L'épouvantail d'automne

    Hier, j'ai réalisé ce sympathique épouvantail d'automne!  Plutôt chouette pour égayer le jardin!  J'avais vu la photo d'un épouvantail du même genre dans un magazine de déco (sauf que celui-là était debout!)

    Une vieille chemise bourrée de paille (provenant de la ferme), une vieille écharpe, une citrouille évidée et découpée que l'on rempli avec de la mousse de fleuriste (récupérée dans les montages floraux reçus et précieusement conservée à la cave... au cas où!)  On y pique des plantes de saison (du jardin!)...  Et voilà notre épouvantail qui prend forme!  

    Blog de melimelodesptitsblanpain :Méli Mélo des p'tits Blanpain!, Il est bien là, sur son petit banc!  

    Il est bien là, sur son petit banc! ;)

     

     

    Pin It

    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique